Babypedia Votre guide de bébé
retour
Allaitement maternel

Allaiter oui, mais combien de temps?

Allaiter son enfant c'est un choix intime, une envie indescriptible motivée par un seul mot d'ordre : le désir. Celui de tisser un lien unique avec sa chair et de prolonger une connexion établie pendant la grossesse. Quelle est la durée d'allaitement normale? Des réserves existent-elles? Qu'est-ce que le sevrage et comment se produit-il?

Choisir ou pas d'allaiter

Tout d'abord il est important d'insister sur le fait qu'allaiter est un choix très personnel. C'est un choix qui provient de la maman et seulement d'elle. Peu importe que ce soit pour quelques jours, plusieurs semaines, de nombreux mois ou pas du tout. Des mères témoignent de n'avoir pas choisi ce mode d'alimentation pour leur enfant. D'autres expliquent qu'elles ont allaité leur premier enfant et pas le second ou vice versa. Il n'y a aucune raison pour culpabiliser si la maman ne souhaite pas allaiter son enfant. Aujourd'hui il existe de nombreux laits comme le Lait initial sans gluten ni amidon qui contiennent tout ce qui est vital au nourrisson durant les premiers mois de son existence. Certains producteurs bio suisses s'en sont d'ailleurs fait les leaders et garantissent une excellente alimentation dès les premiers mois des bébés. Cela concerne ceux qui ne sont pas allaités ou ceux dont les mamans ont choisi un allaitement mixte. Parfois il est également impossible de donner le sein à son enfant car des complications d'ordre médicales interagissent avec cette volonté : des crevasses ou des abcès peuvent survenir. La production de lait peut être insuffisante. Ceci est dû à l'épuisement, à l'angoisse de ne pas y arriver d'où l'importance de bien s'informer. Aux États-Unis des consultantes ont fait leur apparition dernièrement. En France ce sont les sages femmes qui informent. En Suisse les pédiatres sont tout à fait à même de répondre à ces questions et la Fondation Suisse pour la promotion de l'allaitement maternel est très qualifiée pour aider les futures

 

De quelques jours à l'Allaitement long durée?

Le lait maternel est constitué de vitamines, glucides, protéines, lipides, acides gras essentiels et de nombreux minéraux. Il contient également du fer. D'où tout l'intérêt d'allaiter son bébé. Par ailleurs il facilite la digestion et diminue les risques d'allergie chez le nourrisson. Les anti-corps dont il est constitué aide également l'enfant à se battre contre la majorité des infections ORL comme les rhinopharyngites, les otites, ou les angines ou bien les infections intestinales tels que les gastro-entérites, les diarrhées, les coliques etc. L'on appelle Colostrum le lait produit durant les cinq premiers jours de la production maternelle. C'est un peu le nectar des abeilles, le summum de la qualité car il est exceptionnellement riche en éléments nutritifs et serait un antidote puissant en immunisant contre de nombreuses maladies raconte volontiers la tradition populaire. Ce qui est certain et scientifiquement prouvé c'est qu'il contient tout ce qui est nécessaire à une bonne évolution de l'enfant. C 'est pourquoi il n'y a pas de durée précise en ce qui concerne l'allaitement. Quelques jours sont déjà un bon apport au futur capital santé de son enfant. Idéalement les spécialistes conseillent une durée de 9 mois mais l'on comprend que les exigences de la vie ne nous permettent pas toujours d'aller aussi loin. Dès lors entre 3 et 6 mois semble un bon compromis. Évidemment plus on persiste dans le temps et mieux c'est. Pour autant faut-il avoir le temps, les moyens et la vitalité pour y parvenir. C'est pourquoi là encore la maman devra veiller à avoir une bonne alimentation, à s'interdire certains produits alimentaires, médicaux ou toxiques tels que l'alcool et la nicotine qui nuisent au bébé en passant par le lait. Elle devra boire beaucoup et prendre certaines vitamines comme la D, la K et du fluor qui sont aussi indispensables à l'enfant.

 

Quand et pourquoi doit-on effectuer le Sevrage de son enfant?

Si le colostrum est le nom donné aux 5 premiers jours de la production maternelle, le lait maternel à proprement dit est produit entre le 3ème et le 15ème jour. L'on appelle ensuite Lait mature celui qui intervient à la suite de ces quinze premiers jours jusqu'à tant qu'on décide d'arrêter l'allaitement et de passer à une autre alimentation. Il est facile de comprendre que quelques soient les jours passés à allaiter il n'y a pas de norme pour arrêter de le faire. Il faut le faire avec réflexion car c'est un changement important qui va influer sur l'enfant et sa mère. Tout d'abord psychologiquement mais aussi physiquement. Décider de sevrer son enfant peut venir de plusieurs raisons : trop de fatigue ou parce qu'il faut reprendre le travail ou simplement parce que la maman ne le désire plus. Il est à noter qu'en Suisse une révision de la loi sur le temps d'allaitement et le travail a été notifiée le 1er juin 2014. Des durées minimales de pauses allaitement rémunérées ont été définies. Le sevrage doit être dans tous les cas fait progressivement autant pour l'enfant afin qu'il s'adapte au biberon que pour la maman qui doit éviter tout engorgement des seins. La meilleure solution est de se laisser une période de cinq semaines avant l'arrêt total et de supprimer une tétée par jour tous les 7 jours.  L'on substituera des laits en poudre dits Lait initial à la place ou des laits de croissance en fonction de l'âge. Si le choix se porte sur un Allaitement long durée et jusqu'au tarissement complet, il faudra tout de même faire des apports nutritionnels pour pallier à certaines carences en envisageant une alimentation mixte constitué de lait maternel et de lait en poudre. Dans tous les cas le suivi d'un pédiatre est vivement recommandé.

De quelques jours à l'Allaitement long durée?

Le lait maternel est constitué de vitamines, glucides, protéines, lipides, acides gras essentiels et de nombreux minéraux. Il contient également du fer. D'où tout l'intérêt d'allaiter son bébé. Par ailleurs il facilite la digestion et diminue les risques d'allergie chez le nourrisson. Les anti-corps dont il est constitué aide également l'enfant à se battre contre la majorité des infections ORL comme les rhinopharyngites, les otites, ou les angines ou bien les infections intestinales tels que les gastro-entérites, les diarrhées, les coliques etc. L'on appelle Colostrum le lait produit durant les cinq premiers jours de la production maternelle. C'est un peu le nectar des abeilles, le summum de la qualité car il est exceptionnellement riche en éléments nutritifs et serait un antidote puissant en immunisant contre de nombreuses maladies raconte volontiers la tradition populaire. Ce qui est certain et scientifiquement prouvé c'est qu'il contient tout ce qui est nécessaire à une bonne évolution de l'enfant. C 'est pourquoi il n'y a pas de durée précise en ce qui concerne l'allaitement. Quelques jours sont déjà un bon apport au futur capital santé de son enfant. Idéalement les spécialistes conseillent une durée de 9 mois mais l'on comprend que les exigences de la vie ne nous permettent pas toujours d'aller aussi loin. Dès lors entre 3 et 6 mois semble un bon compromis. Évidemment plus on persiste dans le temps et mieux c'est. Pour autant faut-il avoir le temps, les moyens et la vitalité pour y parvenir. C'est pourquoi là encore la maman devra veiller à avoir une bonne alimentation, à s'interdire certains produits alimentaires, médicaux ou toxiques tels que l'alcool et la nicotine qui nuisent au bébé en passant par le lait. Elle devra boire beaucoup et prendre certaines vitamines comme la D, la K et du fluor qui sont aussi indispensables à l'enfant.

 

Quand et pourquoi doit-on effectuer le Sevrage de son enfant?

Si le colostrum est le nom donné aux 5 premiers jours de la production maternelle, le lait maternel à proprement dit est produit entre le 3ème et le 15ème jour. L'on appelle ensuite Lait mature celui qui intervient à la suite de ces quinze premiers jours jusqu'à tant qu'on décide d'arrêter l'allaitement et de passer à une autre alimentation. Il est facile de comprendre que quelques soient les jours passés à allaiter il n'y a pas de norme pour arrêter de le faire. Il faut le faire avec réflexion car c'est un changement important qui va influer sur l'enfant et sa mère. Tout d'abord psychologiquement mais aussi physiquement. Décider de sevrer son enfant peut venir de plusieurs raisons : trop de fatigue ou parce qu'il faut reprendre le travail ou simplement parce que la maman ne le désire plus. Il est à noter qu'en Suisse une révision de la loi sur le temps d'allaitement et le travail a été notifiée le 1er juin 2014. Des durées minimales de pauses allaitement rémunérées ont été définies. Le sevrage doit être dans tous les cas fait progressivement autant pour l'enfant afin qu'il s'adapte au biberon que pour la maman qui doit éviter tout engorgement des seins. La meilleure solution est de se laisser une période de cinq semaines avant l'arrêt total et de supprimer une tétée par jour tous les 7 jours.  L'on substituera des laits en poudre dits Lait initial à la place ou des laits de croissance en fonction de l'âge. Si le choix se porte sur un Allaitement long durée et jusqu'au tarissement complet, il faudra tout de même faire des apports nutritionnels pour pallier à certaines carences en envisageant une alimentation mixte constitué de lait maternel et de lait en poudre. Dans tous les cas le suivi d'un pédiatre est vivement recommandé.

^