Babypedia Votre guide de bébé
retour
Fertilité

La période féconde - Ovulation

L'ovulation, les prémices de la création. Il a fallu des millénaires pour comprendre comment un ovule et un spermatozoïde s'unissent pour former un oeuf humain. Le phénomène de l'ovulation semble magique et reste un évènement important dans le processus de la reproduction.

L'ovule, pièce maîtresse de l'ovulation

L'ovule provient de l'ovaire, glande sexuelle de la femme. Il est situé dans la cavité abdominale de part et d'autre de l'utérus (à gauche et à droite). Il y a 2 ovaires, appartenant tous deux à l'appareil reproducteur qui comprend en outre les trompes de Fallope, l'utérus, le vagin et la vulve, organes externe de l'appareil génital féminin. Les ovaires jouent un rôle double. D'une part ils sécrètent deux variétés d'hormones les oestrogènes et la progestérone qui ont un rôle essentiel dans l'activité génitale de la femme, d'autre part ils produisent les ovules.

Quand elle naît, chaque petite fille possède un stock d'ovocytes de 500 000 à 1 000 000, ces ovocytes sont des cellules mères d'où vont être produits les ovules. Durant l'enfance un grand nombre d'ovocytes disparaissent. À la puberté il n'en reste plus que 300 000 à 400 000. À partir de cette période de la vie, les ovocytes se transforment en ovules. C'est donc à partir de 13/14 ans que les ovaires se mettent "à pondre" des ovules et que la femme peut être mère. On parle alors d'ovulation. Cette période de fécondité durera environ 30 ans avec seulement 300 à 400 ovules qui arriveront à maturité, les autres dégènèreront progressivement.

 

L'ovulation, un moment clé

Chaque mois, les hormones sécrétées par l'hypophyse (une glande située à la base du cerveau à l'origine de toute l'activité hormonale de l'organisme), font mûrir un ovocyte qui va développer un ovule. Il peut arriver que 2 ovules se développent en même temps et lorsqu'ils sont fécondés, donnent naissance à des jumeaux. Cet ovule est entouré d'une couche de cellules et d'une petite quantité de liquide. L'ensemble forme ce que l'on appelle le follicule De Graaf. Petit à petit, ce follicule, gonflé par le liquide folliculaire provoque une saillie arrondie à la surface de l'ovaire, on parle de maturation folliculaire. Lorsque cette saillie atteint la taille d'une groseille ou d'une petite cerise, le follicule se rompt et libère l'ovule. Il s'agit de l'ovulation qui se situe en principe entre le 13ème et le 15ème jour du cycle menstruel. (La durée d'un cycle varie selon les femmes, mais elle est généralement comprise entre 23 et 35 jours). Durant toute cette période de mûrissement correspondant à la première moitié du cycle, le follicule produit des hormones, les oestrogènes.

Une fois libéré, l'ovule qui ne possède aucun moyen de locomotion est comme happé par les franges qui bordent la trompe de Fallope et se déplace grâce aux mouvements mêmes de la trompe et au liquide qu'elle contient. Une fois dans la trompe, l'ovule a environ entre 12 heures et 24 heures devant lui pour être fécondé par un spermatozoïde. Passé ce délai et sans fécondation, il dégénèrera.

Après l'ovulation (phase lutéale) le follicule va commencer à produire une nouvelle hormone, la progestérone. Cette hormone va servir à renforcer la muqueuse utérine dans l'objectif d'accueillir l'ovule fécondé. Pendant ce temps, le follicule s'il n'est pas fécondé, va commencer à dégénérer sans que cela empêche la production de progestérone. C'est à ce moment que les symptômes du syndrome prémenstruel apparaissent (douleurs mammaires, ballonnement, irritabilité...)

Pour connaître le moment de l'ovulation, plusieurs méthodes: La méthode de la température

 

Les méthodes de mesure de la température permettent de connaître le moment de l'ovulation. Vous devez prendre votre température rectale tous les matins à jeun, sans vous être levée et en utilisant toujours le même thermomètre (pour ne pas fausser les résultats). Il est important de ne pas vous lever avant car la moindre activité même minime, aller aux toilettes par exemple, peut faire monter la température du corps de quelques dixièmes. Si vous vous êtes levée puis recouchée, attendez une heure avant de prendre votre température. Demandez à votre pharmacien un graphique spécial et notez chaque jour vos données.

Au cours du mois vous constaterez des hauts et des bas dans votre tracé, ils seront minimes mais formeront néanmoins une courbe. Vous remarquerez un jour une nette élévation du niveau. Si par exemple la courbe oscillait autour de 36°5, le tracé peut subitement monter à 37° et y rester (avec quelques mouvements minimes autour de ce chiffre) jusqu'à ce que la courbe redescende un jour à son niveau initial qui sera la veille des nouvelles règles.

Le décalage entre la période de température basse et de température haute est le moment où a lieu l'ovulation. Ce décalage peut se produire en 24 heures, dans ce cas l'ovulation se situe le dernier jour de la température basse ou sur plusieurs jours, dans ce cas elle se situe le premier jour où la température commence à monter.

En connaissant le moment où se produit l'ovulation, vous connaîtrez les jours où les rapports seront fécondants. Il s'agira donc du jour de l'ovulation mais aussi des 2 ou 3 jours qui précèdent car les spermatozoïdes ont un pouvoir fécondant au moins égal à 2 ou 3 jours. Quant à l'ovule, on l'a dit plus haut, il meurt au bout de 24 heures s'il n'est pas fécondé.

 

Le test d'ovulation

Vous trouverez en pharmacie des tests qui permettent de déceler vous-même le moment de l'ovulation. Le principe de ces tests est de déceler dans vos urines l'apparition d'une hormone lutéinisante fabriquée par l'hypophyse appelée LH. Le test aura pour but de détecter ce pic. C'est cette hormone qui va provoquer l'ovulation et son apparition précède celle-ci de 24 à 36 heures. À ce moment, le test devient positif. Le test est donc fait sur les premières urines du matin et donne un résultat en moins de 30 minutes (variable selon les marques de tests).

Beaucoup de femmes pensent ovuler le 14ème jour alors que la plupart ovuleront vraiment un autre jour du cycle. Certaines peuvent aussi être alertées de leur ovulation par une légère douleur au niveau de l'ovaire concerné mais ceci est loin d'être une généralité.

Pour savoir si vous êtes enceinte vous pourrez dans quelques jours procéder à un test de grossesse.

^