Babypedia Votre guide de bébé
retour
Fertilité

Reconnaître une grossesse débutante

Votre vœu le plus cher étant d'avoir un enfant, vous écoutez tous les changements de votre corps qui pourraient annoncer l'arrivée de cet être cher. Seins lourds, absence de règles, nausées, grosse fatigue, tous ces "maux" sont caractéristiques d'un début de grossesse. Même s'ils sont bien souvent qualifiés de "maux sympathiques", ils ne méritent pas forcément cette appellation, étant parfois bien gênants dans la vie de tous les jours. Mais peu importe, l'essentiel est de savoir si vous devez vous y fier, s'ils sont vraiment annonciateurs de l'arrivée de celui que vous attendez tant. Il existe trois principaux symptômes, mais il est bon de savoir que chaque femme réagit différemment selon son corps. Certaines ne se sentent pas toujours bien, d'autres donnent l'impression de ne pas être enceinte. Elles seules le savent et ressentent ces changements. Mais quels sont-ils exactement, et sont-ils des signes de grossesse ?

L'arrêt des règles

Bien sûr, lorsque le cycle menstruel s'arrête ou se montre vraiment retardataire, cela choque la femme qui, tout de suite, pense à une grossesse. Effectivement, celui-ci est le premier signe. Néanmoins, ce dernier n'est pas forcément significatif pour les personnes dont les règles sont irrégulières. Certaines ont aussi des périodes d'aménorrhée temporaires. En début de grossesse, ces symptômes ajoutés, a contrario, à des saignements, ne sont donc pas obligatoirement fiables. Pourquoi des saignements ? Tout simplement parce que certaines femmes, bien qu'enceintes, voient apparaître des saignements moins abondants que des règles normales, mais bien présents quand même. Arrivant au moment de la menstruation mensuelle, cela peut porter à confusion.

 

Des seins plus tendus que d'habitude

Au moment des règles, les seins sont toujours plus lourds et plus tendus qu'en période "normale". Néanmoins, lors d'une grossesse débutante, les seins n'ont plus la même teneur. En plus d'être lourds et tendus, les mamelons sont de couleur plus foncée. Le rouge foncé, limite marron, est donc constaté. Des tuméfactions granuleuses apparaissent, ce qui n'est pas le cas lors du cycle. Au toucher, ces petites tubercules sont très souvent bien douloureuses. Les seins gonflent très vite. Cette modification a lieu en tout début de grossesse.

 

La fatigue et les troubles digestifs

La fatigue est un désagrément auquel vous ne pouvez pas faire face. Elle est bien là et y reste durant les trois premiers mois de grossesse. L'effet sédatif de la progestérone agit toute la journée et provoque des envies de dormir comme vous n'en avez jamais eues. Vous avez la nette sensation de somnoler toute la journée, vous avez du mal à garder les yeux ouverts. Avec cela, il faut savoir que votre goût change et votre estomac ne fonctionne plus de la même manière. Vous avez des envies soudaines d'aliments que vous "détestiez" jusqu'alors. Des crampes abdominales ne font ressentir, et lors de certaines odeurs fortes, vous éprouvez des aigreurs d'estomac. Cela peut s'atténuer au cours de la grossesse, mais chez certaines femmes, elles persistent jusqu'à la fin. "Malheureusement", il ne s'agit pas uniquement d'aliments solides. Cela peut se manifester face aux boissons, et le dégoût peut même prendre le dessus. Côté troubles digestifs, il ne faut pas omettre de parler des nausées matinales, très désagréables, qui ne se transforment que rarement en vomissements. La moitié des femmes enceintes auraient ressenties ce désagrément. L'odorat étant particulièrement augmenté à ce moment-là, il n'est pas rare que certaines nausées surviennent. Vous trouvez que vous salivez plus que d'habitude ? Cela est tout à fait normal, cela rentre dans les signes de la grossesse qui, à ses débuts, peut aussi déclencher une certaine constipation.

À ces signes de grossesse, d'autres peuvent se greffer. Il est important de consulter un gynécologue en cas de doute. Il faut que la déclaration soit faite au bon moment, et qu'aucun rendez-vous ne soient oublié. Vous pouvez aussi effectuer un test de grossesse que vous achèterez en pharmacie, mais rien ne vaut la prise de sang. Pour revenir aux signes de grossesse, notez aussi des troubles gynécologiques et psychologiques annoncent la création de votre enfant.

 

Les troubles gynécologiques

L'envie d'uriner est plus fréquente. Lorsque vous y allez, vous constatez que vous ne faites quasiment pas. Des pertes vaginales sont plus nombreuses et quelques petits saignements peuvent apparaître. Cela vient de l'agrandissement de votre utérus qui a tendance à appuyer sur d'autres organes voisins, comme la vessie. Il ne faut pas non plus exclure les bouleversements psychologiques que la quasi totalité des femmes connaissent. Une irritation, des sautes d'humeur ou un caractère changeant ne veulent pas systématiquement dire que vous êtes enceinte, mais si ces changements vous semblent exceptionnels, alors tournez-vous vers le test de grossesse ou la consultation chez un gynécologue. En début de grossesse, certaines femmes prennent énormément de poids et disent avoir toujours faim. À l'inverse, d'autres ont l'appétit coupé et maigrissent. Certaines ont des difficultés à dormir, d'autres aimeraient dormir toute la journée.

Bien que tous ces symptômes différent d'une femme à une autre, vous connaissez parfaitement votre corps. Si vous avez l'impression que ces changements apparaissent de façon inhabituelle, alors il est grand temps pour vous de consulter un gynécologue ou de faire un test de grossesse qui vous indiquera la présence d'hormones HCG dans les urines. Présentes dans le sang, ces dernières confirment le début de votre grossesse. Il ne vous reste, à présent, qu'à calculer la date de l'accouchement. Généralement, c'est le professionnel de la santé qui se chargera de cette mission. À vous, maintenant, de suivre votre calendrier de consultations, de ne pas manquer vos échographies, et de bien effectuer les prises de sang nécessaires à la bonne évolution de votre fœtus. La venue d'un bébé ravit tellement les parents qu'il serait dommage de déroger à cette règle, non ? Voir, pour la première fois, son petit bébé grandir dans son ventre, procure de fortes sensations qu'il est important de partager avec son compagnon.

^