Babypedia Votre guide de bébé
retour
Grossesse

Jumeaux: ce qui est important en cas de grossesse gémellaire

Devenues de plus en plus fréquentes aujourd'hui, les grossesses gémellaires sont des événements un peu particuliers dans la vie d'une femme. Liées à l'hérédité, à l'âge avancé de la maternité ou encore au recours à des traitements de la stérilité féminine, ces grossesses requièrent une attention plus importante que les grossesses monofoetales afin d'être menées à terme dans les meilleures conditions.

Une grossesse à risques

Même dans l'éventualité, assez courante d'ailleurs, où votre grossesse gémellaire se déroulerait sans complication particulière, sachez que vous êtes d'office considérée comme une patiente à risque par votre médecin. En effet, certains risques intrinsèques obligent le corps médical à être plus vigilant par rapport à ce type particulier de grossesses. Parmi ces risques, le plus important est sans doute celui d'un accouchement prématuré. La majeure partie des femmes portant une grossesse gémellaire accouche en effet un mois avant le terme prévu, et près de 15 % accouchent de façon très prématurée (avant le 7e mois). Il existe par ailleurs chez les femmes portant une grossesse de jumeaux, un risque élevé d'hémorragie (en raison d'un placenta trop gros et d'un placenta distendu), d'hypertension artérielle et de phlébites. De même, les grossesses gémellaires sont plus sujettes aux morts fœtales.

Enfin, dans le cas d'une grossesse gémellaire monochoriale (cas où les jumeaux partagent un unique placenta), il existe un risque récurrent de déséquilibre circulatoire pouvant avoir d'importantes séquelles, voire entraîner le décès de l'un des jumeaux (syndrome transfuseur-transfusé).

 

Un suivi médical plus important

Pour toutes les raisons détaillées plus haut, les grossesses gémellaires doivent bénéficier d'un suivi particulier. Ainsi, votre médecin exigera normalement au moins une consultation et une échographie tous les mois. Ce suivi sera amplifié dans le cas d'une grossesse monochoriale. Dans ce dernier cas, l'on recommande en effet deux échographies mensuelles à partir du cinquième mois afin d'assurer le diagnostic précoce d'un éventuel syndrome transfuseur-transfusé. De même, afin d'éviter au maximum les complications, votre médecin vous recommandera sûrement un repos précoce et une restriction de vos activités. Les longs trajets en voiture sont également fortement déconseillés.

 

L'accouchement

La date et les modalités propres à l'accouchement en cas de grossesse gémellaire sont elles aussi différentes de ceux d'une grossesse courante. En effet, si un accouchement par voie naturelle est envisageable en cas d'excellent déroulement d'une grossesse gémellaire avec deux placentas (grossesse bichoriale), la césarienne est inévitable dans le cas d'une grossesse monochoriale, dans le cas où la patiente a déjà subi une césarienne, ou dans le cas d'une quelconque complication. Quant au terme des grossesses gémellaires, il est plus court que celui d'une grossesse courante. Dans certains cas, il est d'ailleurs recommandé de le provoquer.

 

Aborder votre grossesse gémellaire sereinement

De façon globale, l'on recommande aux femmes enceintes de jumeaux de se reposer autant que possible et de surveiller leur posture. Par ailleurs, une bonne alimentation est indispensable pour mener à bien toute grossesse. Évitez donc de sauter les repas, mangez équilibré tout en assurant un apport calorique conséquent au fur et à mesure que la grossesse évolue. Enfin, suivez scrupuleusement les recommandations de votre médecin.

^