Babypedia Votre guide de bébé
retour
Grossesse

Les cours d'accouchement sont toujours importants

Rester active durant votre grossesse ne signifie pas qu'il faut s'épuiser en faisant du sport toute la journée. Il faut savoir que lorsque vous attendez un bébé, votre corps produit une hormone (la relaxine). Cette dernière est là pour assouplir vos articulations. Pourquoi ? Tout simplement pour faciliter l'accouchement. Néanmoins, marier sport et grossesse est tout autant bénéfique pour vous, votre corps et votre esprit. Mais quels sont les sports à privilégier et quels sont les avantages ?

Pourquoi associer sport et grossesse ?

Parce que l'activité physique renforce vos muscles qui auraient tendance à se relâcher, puisque votre morphologie change. Votre endurance est conservée et améliorée. En pratiquant des exercices, vous pouvez vivre pleinement votre grossesse et garder la forme. Inutile d'aller dans une salle de sports tous les jours. Certaines disciplines sont conseillées vous permettant de ne pas vous sentir fatiguée, et de mieux récupérer après l'accouchement. Il suffit juste de trouver un sport qui soit sans risque pour votre bébé, ainsi que pour vous-même. En plus de renforcer votre cœur, vous gardez votre corps souple, vous ne prenez pas trop de poids (juste ce qu'il faut !), et vous ne traumatisez, en aucun cas, votre petit bout qui grandira parfaitement. Votre ventre s'arrondira au fil des mois, et votre satisfaction sera à son comble.

 

Le jogging

Alors que vous, Mesdames, vous avez la nette impression de ne pas devoir faire trop de sports pour préserver la vie de votre enfant, surtout en début de grossesse, les gynécologues vous diront le contraire. Le grossesse jogging est tout particulièrement conseillé, surtout les premiers mois. Attention cependant de ne pas vous lancer dans une course effrénée ! Une quinzaine de minutes suffisent à garder votre cœur et votre corps en parfaite forme olympique. Pour les jours où vous avez du temps, et que vous ne vous sentez pas trop fatiguée, vous pouvez pratiquer le grossesse jogging jusqu'à trente minutes. Prendre le temps de vivre et d'associer sport et grossesse vous rendra bien des services pour l'après-accouchement.

 

La natation

Les activités aquatiques sont vivement conseillées pour détendre votre musculature. En effet, la grossesse détend vos tissus mais a tendance à contracter vos muscles. Pour vous sentir mieux, rien de tel que la natation. Les mouvements de bras et de jambes n'affectent pas votre bébé, bien au contraire. L'eau a le pouvoir de masser le corps, ce que votre enfant ressentira. En prenant conseils auprès de gynécologues, vous vous rendrez compte qu'ils sont tous d'accord sur le fait que même si votre bébé vous alourdit, la natation reste un sport fiable pour vous sentir légère, dans votre tête et votre corps.

 

L'aquagym

Pour rester dans les sports d'eau, l'aquagym est parfaite. Vivre votre grossesse et garder la forme à votre rythme reste un des bénéfices les plus importants. L'aquagym est un sport à part entière qui associe danse et rythme, tout en restant debout dans l'eau. L'eau vous masse, et vous décontracte. Activité peu connue avant la grossesse, bon nombre de femmes la découvre à ce moment-là et l'apprécient plus que jamais. Au plus vous vous sentirez décontractée, au moins vous ressentirez les inconvénients de la grossesse, comme les jambes lourdes ou les douleurs articulatoires.

 

Le yoga

Ne croyez pas que le yoga consiste à s'asseoir, et à respirer à pleins poumons. Cette activité est idéale pour garder votre souplesse, et gérer votre respiration lors de l'accouchement. Votre tonus musculaire est conservé, et vos articulations ne souffrent pas. Bien au contraire ! Prenez garde tout de même à ne pas associer yoga et étirements de manière trop poussée. Cela pourrait entraîner un effet contraire, et vous faire souffrir.

 

La marche à pied

Elle est bien connue pour être essentielle dans la vie de tous les jours. Enceinte ou pas, elle contribue au bon maintien de votre rythme cardiaque. Il est certain que durant votre grossesse, vous ne ferez peut-être pas de marche rapide. Cela dit, rien ni personne ne vous empêche de marcher durant d'interminables heures, à votre rythme, et selon votre cœur. Il ne faudra pas trop vous écouter, mais savoir aller au-delà de vos limites qui sont réduites à cause du poids de votre bébé. Marcher ne fût-ce qu'une heure quotidiennement vous apportera un bien-être considérable, en ravivant votre circulation sanguine.

 

 

Côté rythme

La danse, ce sport que vous avez toujours aimé, ne doit être arrêté. Alors que vous éviterez les torsions, les sauts et les bonds au risque de chuter, personne ne vous interdit de vous inscrire à des cours de danse, et de vous laisser aller au rythme de vos musiques préférées. Le modern'jazz est praticable, mais le rock acrobatique est, bien sûr, vivement déconseillé. Vous le comprendrez tout à fait !

 

Le fitness

Vous devez stopper le fitness ? Non. Vous devez tout simplement le pratiquer avec modération. Le step, bien sûr, n'est plus envisageable. En revanche, lors de cours de préparation à l'accouchement, vous vous apercevrez que l'aérobic modéré est présent. Votre rythme cardiovasculaire ne doit être mis à l'écart. Alors que certains mouvements trop brusques ne seront plus présents dans vos séances, vous pourrez tout de même profiter des bienfaits de la gymnastique douce ou de l'aérobic modéré ! Plusieurs femmes enceintes seront présentes en même temps que vous. Voir que l'activité est fiable et sans risque pour le bébé vous rassurera !

 

Si vous affectionnez la musculation

Vous souhaitez continuer la musculation durant votre grossesse et garder la forme ? Pas de soucis, cette discipline peut être excellente pour vous maintenir en forme, tonifier vos muscles et renforcer vos tissus. En adoptant la bonne technique, en évitant de porter des charges lourdes et en prenant toutes les dispositions nécessaires pour ne pas trop vous fatiguer, alors vous ne risquez absolument rien. Votre bébé, justement, sera comblé. Savoir que sa future maman continue ses activités, le ravira !

 

Connaissez-vous la méthode Pilates ?

Celle-ci est une alliance de travail, de force, de souplesse et de prise de conscience de votre corps. La relaxation et la respiration sont travaillées, votre périnée est mis à l'épreuve pour ne pas se relâcher. Efficace durant neuf mois, certaines douleurs survenant en fin de grossesse ne se sentiront plus. De plus, grâce à la méthode Pilates, vous aiderez votre bébé à se positionner correctement pour sa venue. Que d'avantages !

Même si sport et grossesse font bon ménage, il est important de ne pas pratiquer d'activités physiques où vous risquez de tomber ou de prendre un mauvais coup. Le ski, l'équitation, le roller, le patin à glace, le saut en longueur ou hauteur sont, bien sûr, à bannir. Certains athlètes continuent leur passion, mais sont vraiment suivis de près médicalement. Pour pratiquer votre sport préféré, il est essentiel de demander conseil auprès de votre gynécologue.

^