Babypedia Votre guide de bébé
retour
Grossesse

Prise de poids pendant la grossesse: Conséquences sur le bébé

La prise de poids trop importante pendant la grossesse entraîne souvent des conséquences néfastes sur la santé du bébé, et certains maux et désagréments dont des brûlures d'estomac, une constipation de grossesse, ou encore une fringale de grossesse.

Une évolution du poids contrôlée est la clé

Afin de pallier ces inconvénients majeurs et suivre une évolution du poids normale, certaines recommandations sont à envisager comme le suivi d'un régime adapté. En effet, les études scientifiques et médicales ne cessent d'alerter les pouvoirs publics sur les dangers du surpoids et de l'obésité, particulièrement sur les femmes enceintes qui n'arrivent pas à contrôler leur évolution du poids. La fringale de grossesse, la constipation de grossesse et les brûlures d'estomac sont alors autant d'inconvénients majeurs liés à une prise de poids trop importante. Contrairement aux idées reçues la fringale de grossesse qui accompagne souvent les femmes enceintes, n'est pas automatiquement liée à une augmentation de la dépense énergétique. En effet, cette dernière n'est limitée par aucun besoin en apport énergétique supplémentaire avant la fin du dernier trimestre de la grossesse, et dans la limite de 200Kal par jour. Ainsi, afin de couvrir les besoins en allaitement, les études démontrent qu'un apport de 675Kal supplémentaires est suffisant. L'IMC moyen idéal en pré grossesse devrait alors se situer aux environs de 23Kg/m2 de surface corporelle.

 

Une base alimentaire saine et équilibrée

Une évolution du poids contrôlée sur le long terme est alors optimale même en cas de fringale de grossesse, induite par la stimulation des hormones qui stimule l'appétit. Attention alors aux excès des rations alimentaires et de l'apport en calories, et conservez une alimentation saine et équilibrée pour vous et le bébé. Un régime sain et équilibré est en effet la règle avec si possible des fruits et légumes bio, dénués de pesticides, ainsi que des portions moins riches en acides gras et sucres. La prise de poids excessive et l'obésité entraînent en effet des complications à l'accouchement, brûlures d'estomac, constipation de grossesse voire diabète gestationnel. L'OMS indique ainsi que le poids optimal d'un nourrisson doit être compris entre 3,1Kg et 3,6Kg, associé à une prise de poids chez la mère de 10 à 12Kg.

 

Les conséquences sur le bébé d'une prise de poids trop importante

Les complications chez l'enfant en cas de prise de poids excessive sont alors autant physiques que psychiques, avec une augmentation prouvée de plus de 67% des risques d'autisme. Les complications fœtales sont alors augmentées significativement lorsque le poids du bébé risque d'être supérieur à 4Kg, avec un risque accru de naissance prématurée et de complications cardiaques. Les risques d'obésité sont de même plus grands, ainsi que le développement du diabète de type II. De même, les mères seront alors sensibles aux brûlures d'estomac et à l'œsophage, à la constipation de grossesse, et à d'autres maux liés à une prise de poids trop importante. Une évolution du poids contrôlée avant la grossesse, est alors la solution tout indiquée pour les futures mamans qui souhaitent un accouchement qui se déroule sans risque.

^