Babypedia Votre guide de bébé
retour
Grossesse

S'en aller: S'envoler pendant la grossesse

le septième ciel au septième mois ? Voyager , grossesse...Ces termes sont-ils compatibles ? Il semble que prendre l'avion soit une bonne solution : rapide, vous vous épargnez des heures de fatigue. Alors comment préparer et vivre votre voyage ?

Les différents stades de la grossesse

Débuts de grossesse

Le premier trimestre est une période riche de bouleversements et particulièrement délicate quant au développement du fœtus. Cependant scientifiquement et médicalement, Il n'y a aucune raison qui indique que l'avion est contre-indiqué. Aussi, pour le début de votre grossesse, si vous avez des doutes, votre médecin restera votre meilleur conseiller.

Les dernières semaines

Jusqu'au septième mois de grossesse, les compagnies aériennes ne font aucune difficultés. Seulement, à partir de cette date-là, elles exigent un certificat médical. Celui-ci indiquera très clairement la date prévue de l'accouchement ainsi que la possibilité de circuler en avion, ou encore, l'absence de contre-indication.

 

 

Prendre l'avion

Préparatifs

- Pensez aussi au Médecin

En effet, dès le septième mois, la plupart des compagnies aériennes vous imposeront d'obtenir un certificat médical.

Pour rester sur ce registre, veillez également à avoir une assurance conforme à votre moyen de déplacement, comme par exemple, une assurance rapatriement. Et bien sûr, avoir sa carte de groupe sanguin ou mieux, une copie de son dossier médical pour éviter les pertes de temps.

- Bien s'équiper

S'équiper se résume en quatre articles à avoir avec soi.

La toute première : les bas de contention ou bas de compression. Le médecin vous les prescrira sans problème. Ils seront remboursés par la sécurité sociale, au moins partiellement, le montant dépendant également de la gamme que vous choisirez. Les bas de contention vous éviteront les risques de thrombose veineuses.

La deuxième astuce concerne un ensemble de bouchons pour oreilles et un masque facial pour dormir, surtout si votre vol est long.

La troisième est une bouteille d'eau, vous risquez d'avoir encore plus soif en avion. Vous pourrez demander à faire remplir votre bouteille si elle venait à se vider à bord.

La quatrième, pour finir, se résume à porter des vêtements confortables, qui n'enserrent pas le corps.

 

Préparée et non stressée

Les préparatifs de votre voyage aura également pour effet de vous rassurer et donc d'éviter tout stress malvenu dans un état de grossesse.

Il faut à tout prix éviter le cercle infernal de l'imprévu, du stress et de la fatigue fortement dommageable. Aussi, anticiper la préparation d'un voyage est un maître mot quand il s'agit de voyager.

- Les lieux d'accueil

Vous connaissez votre destination, vous pouvez donc vous assurer d'un lieu d'accueil médicalisé au cas où vous pourriez avoir besoin de vous y rendre en urgence. Ainsi, vous pourrez réellement vous détendre.

- La valise en carton

Vous pourrez préparer une petite valise au cas où...Ce petit geste agira également en anti-stress.

- Alimentation

La veille, pensez à manger léger. De plus, certains aliments sont à éviter au cours des derniers repas précédant l'envol parce qu'ils favorisent le ballonnement. Ainsi, les fèves et autres déclencheurs seront bannis des assiettes. De sorte, lorsque la pression atmosphérique augmentera, vous éviterez des gaz à l'intérieur des intestins qui se dilateraient et occasionneraient de violentes douleurs.

 

 

À bord

- Choisir sa place

Au moment de présenter votre billet, demandez par la même occasion un embarquement prioritaire. Une personne des services aéroportuaires vous prendra en charge et vous accompagnera pour que votre voyage se passe de la façon la moins fatigante pour vous. Vous apprécierez son aide et sa compagnie.  Vous pourrez par exemple, si le temps d'attente a été long, bénéficier d'un fauteuil roulant afin de vous diriger vers l'avion et ainsi soulager vos jambes et votre dos.

De plus, il est important de se dégourdir les jambes, même en avion. Les compagnies aériennes le savent et vous autorisent aux moments opportuns à marcher le long des allées. C'est pourquoi demander, au moment de prendre votre siège, à être installée du côté couloir est un choix plus que judicieux. Plus encore, pensez aux moments où vous voudrez vous rafraichir. Cela vous sera nettement facilité si votre siège donne un accès direct sur l'allée.

Mieux encore, si l'avion n'est pas empli et que vous repérez une rangée de places assises restant vacantes, alors vous pourrez vous y installer et remonter les accoudoirs afin de les utiliser comme lit. N'oubliez cependant pas de vous attacher.

- Confort et ergonomie

Il est très important de pouvoir bien s'installer une fois que vous avez repéré votre siège. N'hésitez surtout pas à retirer vos chaussures, au contraire, c'est très conseillé. La meilleure chaussure, votre pédologue vous le dira, bien souvent, c'est vous. Aussi, laissez vos pieds nus sur le sol, massez- les ou remuez les une fois par heure minimum.

Votre ceinture sera placée sous votre ventre, quasiment juste au-dessus de vos cuisses. De plus, en inclinant le siège, vous soulagerez toutes les tensions musculaires et vous vous détendrez pour le voyage.

- Hydratation

Quoiqu'il arrive, où que vous soyez, vous savez que vous devez veiller à boire des quantités suffisantes d'eau soit un litre et demi à deux litres. En avion, c'est encore plus vrai car l'air y est sec.

 

 

Après l'aller, le retour

Fatigue

Que votre voyage s'apparente à une activité professionnelle ou une période de vacances, vous accuserez le coup physiquement à votre retour. Aussi, ne vous négligez surtout pas, et reposez-vous au plus vite afin de bien récupérer.

Ecoutez- vous

Il est important de remarquer si votre corps réagit de façon inhabituelle. Dans ce cas, consulter votre médecin qui vous suit. Il saura vous rassurez. Car enfin, si les turbulences ou la pression régnant en avion ne déclenchent pas d'accouchement prématuré, le stress, la fatigue, sont autant de facteurs qui peuvent par contre influencer la date prévue.

 

Pour conclure

S'il n'y a aucune contre- indication pour prendre l'avion en étant enceinte, il apparaît indispensable de parler de son projet de voyage avec son gynécologue. Ainsi, pour la santé de maman et de bébé, de simples règles d'hygiène et de prudence suffiront à rendre le voyage très agréable et sans risque.

^