Babypedia Votre guide de bébé
retour
La première année

5ème mois: Votre bébé continue son petit bonhomme de chemin

A 5 mois, les progrès de votre bébé sont constants, et il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Votre bébé poursuit sa découverte du monde. Vous pourrez constater des évolutions nouvelles dans sa manière de se tenir, de communiquer, et bien sûr de manger...

La posture et l'assurance de bébé s'affirment

A l'aide d'un léger soutien, votre bébé parvient à présent à rester assis et s'appuie même sur ses mains. Il relève la tête avec plus d'audace que le mois dernier. Le bébé tient même sa tête bien droite. Restez tout de même sur vos gardes car il peut très facilement basculer d'avant en arrière. Lorsque vous soulevez votre bébé du dessous de ses aisselles, ne remarquez-vous pas qu'il pousse sur ses petites jambes? Signe imparable que l'envie de gambader le taraude doucement. Dans à peine quelques mois, votre bébé fera son premier pas et il s'exerce déjà. Cependant, veillez à ne pas abuser de cette position qui pourrait induire de mauvaises postures à long terme. Le bébé distingue aussi les visages qui lui sont familiers de ceux qui lui sont inconnus. Nul doute qu'il ne se laisse plus duper. N'hésitez pas à confier votre bébé à des personnes de confiance qu'il connait : grands parents, tante... Ainsi, il apprendra à se détacher un peu et cela vous laissera l'occasion de prendre du temps pour vous. Les bruits l'apeurent toujours autant qu'au mois dernier, mais ne vous inquiétez pas, votre bébé est en phase d'adaptation. Il apprendra très vite par la suite à se familiariser avec l'environnement varié qui l'entoure. Ainsi, il distinguera mieux les bruits qui ont raison de son intrigue, et les bruits du quotidien qui ne méritent aucune inquiétude.

 

À la découverte de mon petit corps

Toujours en phase d'éveil, votre bébé prend un malin plaisir à scruter son reflet dans tous les miroirs qui croisent sa route. Il apprend à se reconnaître et cela le fait beaucoup sourire, pour votre plus grand bonheur à vous aussi, parents. Votre ébé touche à présent son petit nez, sa bouche, ses oreilles... Le bain, moment toujours aussi convivial et apprécié du bébé, est également une occasion pour lui de connaître son corps. Vous pouvez en profiter pour lui nommer les parties de son anatomie pour qu'il apprenne lentement sa morphologie.

 

Des gazouillis vers le timide langage

Les murmures et babillages de bébé évoluent pour laisser place à des sons plus long et aigus. Les bases du langage commencent à s'imposer en douceur. Parlez-lui beaucoup et surtout répondez-lui. N'hésitez pas à le questionner simplement, et attendez patiemment une réponse. Même si vous ne comprenez pas tout, rassurez-vous, votre bébé se comprend. Toutes ces phases lui apprendront les bases de la parole.

 

Les jouets de bébés

Votre bébé aime jouer, c'est incontestable. Jouer avec lui est primordial, mais il est aussi important de le laisser jouer un peu seul. Par exemple, n'accourez pas dès lors qu'il se réveille et préférez lui laisser à portée de main son hochet préféré ou sa peluche musicale. Ses jouets sont semblables à ceux du quatrième mois, avec cependant plusieurs nouveautés. De plus en plus habile de ses mains et surtout curieux, votre bébé peut à présent recevoir des jouets d'éveils ou simplement amusants, parmi lesquels :

- ses premiers livres : colorés, de toutes formes et matières, musicaux... le choix est immense. Le plus important est de laisser votre bébé explorer le livre tel qu'il le souhaite. Si des images l'interpellent plus que d'autres, pointez-les du doigt et nommez-les. Pour compléter, vous pouvez même imiter le son que fait l'animal ou le moyen de transport par exemple. Votre bébé trouvera cela vraiment amusant. Allier enseignement et côté ludique, rien de tel pour faire progresser votre bébé. Si les livres sont dotés de petits miroirs, c'est encore mieux, pour bébé qui aime tant se regarder.

- La musique : faites-lui écouter un maximum de musiques. Classiques, berceuses, comptines, respectivement pour l'éveiller, l'endormir ou l'apaiser.

- Faites des bulles, transformez vos mains en marionnettes ou adoptez le jeu du cache-cache, il adorera à coups sûrs. Souvent, c'est aussi la simplicité qui est gagnante.

 

Je passe de la tétine à la nutrition

L'étape marquante du délestage progressif du biberon, au profit de la nourriture plus diversifiée se poursuit. Votre bébé est sans doutes passé maintenant à 4 repas par jour. Après les fruits et légumes du quatrième mois, vous pouvez à présent commencer à introduire d'autres aliments comme la viande et le poisson. Apportant des protéines, ils pallieront au lait. N'en abusez cependant pas, les besoins protéiniques sont moindres que pour les adultes. Commencez par incorporer un peu de viande ou poisson dans la purée de légumes (en pot ou faite maison). Variez les viandes mais évitez les charcuteries et abats ainsi que le poisson pané, ceux-ci étant encore trop gras pour son âge. Au fur et à mesure, augmentez les doses en viande ou poisson, et bientôt le bébé appréciera un petit pot de mélange légumes/poisson ou légumes/viande.

Côté féculents, optez pour une petite quantité de pommes de terre cuites à la vapeur que vous moulinerez et mélangerez délicatement aux légumes (épinards, courgettes épépinées, haricots verts moulinés...). Il est aussi possible de remplacer les féculents par les farines infantiles, parfaites pour les petits mangeurs. Dans ce cas, ajoutez 2 cuillères à café de farine sans gluten 1er âge dans la purée de légumes ou dans le biberon. Que vous choisissiez farine infantile ou pommes de terre, incorporez-les aux repas du midi. L'heure du verre n'a pas encore sonné. Votre bébé tente bien de tenir son biberon seul mais ses petits doigts encore trop malhabiles ne lui permettent pas de tenir un verre. Restez patients, tout arrivera à point nommé.

 

Érythème fessier / Dermite du siège, comment l'éviter ?

Sans gravité, l'érythème fessier donne lieu à une irritation de la peau. Il doit tout de même être surveillé pour éviter une infection bactérienne de la peau. Très inconfortable et douloureux, il est le lot quotidien de la majorité des bébés qui portent des couches. La peau des bébés est aussi plus fine et donc très fragile.

Pour éviter au maximum une dermite du siège, suivez ces quelques conseils :

- Hygiène stricte : changer la couche dès que nécessaire pour éviter une macération.

- Nettoyage soigneux du siège : un savon surgras est idéal. Important : bien rincer pour enlever toute trace de produit, puis séchez le siège de votre bébé après la toilette en le tamponnant. Surtout ne pas le frotter.

- Utilisez une crème neutralisant les enzymes irritants et limitant la prolifération des microbes.

 

Et si la dermite est déjà là, que faire ?

Malgré toutes ces précautions, l'érythème fessier s'est déclenché ? Pas de panique, continuez les rituels précédents et suivez ceux-ci en complément :

- Munissez-vous d'une pâte à l'eau comportant du zinc : elle isolera la peau des matières irritantes et la peau se réparera plus facilement.

- Laissez votre bébé le plus possible les fesses à l'air.

- Évitez les produits gras qui sont souvent comédogènes et qui en plus, favorisent l'infection.

Grâce à ces conseils, vous favoriserez la santé si primordiale de la peau de votre nourrisson.

^