Babypedia Votre guide de bébé
retour
La première année

À quel âge votre bébé tient-il sa tête?

Développement du bébé: la tenue de la tête La motricité d'un bébé est une étape essentielle dans son développement, et à un certain âge celui-ci doit pouvoir se retourner tout seul, s'asseoir sans aide, ou encore se positionner en position ventrale. Différentes étapes jalonnent donc le développement du bébé, qu'il convient de classifier en plusieurs stades.

Les premières semaines

De nombreuses mères qui accouchent pour la première fois, se posent des questions sur le développement du bébé et sur sa capacité à se mouvoir. Il faut donc savoir qu'à la naissance les bambins sont dépourvus de muscles assez développés pour se tenir droit et redresser la tête. Ceci est tout à fait normal et inhérent à leur physiologie pendant les premières semaines. Progressivement, le bébé est capable au bout de 6 à 8 semaines de tenir une position élevée de la tête quand il est sur le dos, pendant un bref laps de temps. Cependant à cet âge il ne peut encore s'asseoir et est incapable de se retourner seul en position ventrale.

 

Les 4 premiers mois

Cette position ventrale est ainsi plus stable pour lui et vers 3/4 mois ce dernier est alors capable de lever la tête à 45 degrés et de la tenir droite. Afin de l'encourager et susciter le développement du bébé, les mères sont incitées à solliciter leur enfant à s'asseoir, pour ainsi muscler leur cou et par la même occasion leur inculquer les premières postures. 4 mois est alors l'âge idéal pour un nouveau-né afin de quitter sa position ventrale et d'apprendre à s'asseoir. C'est alors l'occasion de le promener en poussette et de le stimuler à maintenir un port de tête idéal. Cette période du développement du bébé est ainsi propice à ses premiers repas solides, de même qu'à son installation sur une chaise haute de bébé.

 

L'étape des 6 mois

À 6 mois votre bébé devrait donc pouvoir tenir sa tête bien droite sans aucune aide, se retourner et se mettre en position ventrale, et s'asseoir sans difficultés. L'oreille interne reste le véhicule de la motricité, et si à 3 ou 4 mois mois votre bébé éprouve de réels problèmes à maintenir sa tête, un médecin ou un spécialiste devrait alors être consulté. Un nourrisson acquiert rapidement de la motricité et les mères se demandent toujours ce qu'elles peuvent faire pour accélérer le processus. Les spécialistes ne recommandent aucune précaution particulière car le développement du bébé doit s'effectuer naturellement, cependant des jeux pour éveiller les tout-petits peuvent à la fois les stimuler et leur apprendre la motricité.

 

Une motricité progressive

Le tonus musculaire du bébé se développe ainsi de semaines en semaines au fur et à mesure de sa croissance. Une fois que le port de la tête est maîtrisé, le tout-petit acquiert alors de la force et le corps suit ce développement. Ainsi à 9 mois un nourrisson est capable de se mouvoir et commence à explorer la dimension ludique que lui procure sa posture. Il s'assoit alors sans difficultés et essaye de se lever. Cette position lui apprend ainsi à saisir les objets entre le pouce et l'index, et c'est l'occasion pour lui d'apprendre à tomber en douceur en arrière.

^