Babypedia Votre guide de bébé
retour
La première année

Emmaillotage: Utile ou superflu?

L'emmaillotage du bébé est une pratique courante qui a eu ses moments de popularité. Celui-ci favoriserait en effet l'endormissement et la continuité du sommeil du nourrisson, cependant de nombreuses études démontrent qu'il a un impact négatif sur la santé du tout-petit.

Une technique ancestrale

Une couverture d'emaillotage ou une écharpe porte-bébé est une pratique connue depuis l'Antiquité et visait principalement à protéger les nourrissons du froid. Un lange était alors appliqué pour emmailloter le bébé, et cette pratique s'est généralisée au fil des siècles. Ainsi, un célèbre obstétricien du XVIIème siècle, François Mauriceau, préconisait même l'emmaillotage pour « donner une figure droite à ce petit corps ». Cette technique a donc eu son heure de gloire pendant plus de 2 siècles, jusqu'à l'apparition des premières couches jetables dans les années 60. Tombé peu à peu en désuétude, l'emmaillotage conserve cependant un certain succès outre-Atlantique et au Royaume-Uni, principalement dû à l'image de la duchesse de Cambridge Kate Middleton, qui a fait le tour du monde, où celle-ci tenait le futur héritier emmailloté dans ses bras.

 

Des effets sur la santé du bébé

L'emmaillotage consiste alors à envelopper le bébé de la tête aux pieds, au coucher ou lors de la sieste. Cette technique demande cependant une certaine pratique et du savoir-faire, car c'est le poids du bambin qui doit maintenir la couverture d'emaillotage en place. Celle-ci ne doit donc pas être placée n'importe comment et il convient de disposer le bébé au centre de la couverture, puis d'envelopper les épaules afin de bien sangler le bébé. Une polémique a alors suscité bien des interrogations sur les avantages de ce « cocon » en tissu. Pour les uns, l'emmaillotage favoriserait une posture optimale du nourrisson pendant son sommeil, tandis que pour d'autres cela éviterait le fameux réflexe de Moro induit par l'impression de tomber dans le vide, et où le bébé se réveille brusquement. Ce sont surtout des études américaines qui plébiscitent cette position « grenouille » de l'emmaillotage, qui favoriserait l'apaisement du bébé et qui lui rappellerait la position rassurante du ventre maternel in utero.

 

Une pratique désapprouvée par les spécialistes

Cependant, la grande majorité des spécialistes et scientifiques réfutent ces hypothèses. Ainsi, une étude récente du 28 octobre 2013 parue dans la revue médicale « Archives of Disease in Childhood » contredit farouchement les effets bénéfiques de cet emmaillotage. En effet, celui-ci favorise les risques de luxation congénitale de la hanche, et a un impact négatif sur les articulations. De même, le fait d'envelopper le bambin entrave ses mouvements, et à terme de graves lésions peuvent être apportées à l'articulation de la hanche et du cotyle, de même qu'aux cartilages. Luxations et dysplasies résultent alors de la pratique de  l'emmaillotage, et impactent la bonne croissance de l'enfant. Une chirurgie dans le pire des cas est alors à envisager, afin de poser une prothèse de hanche à l'âge adulte. Les conséquences de l'emmaillotage sont alors néfastes pour le nourrisson, qui est une pratique qui résulte plus de croyances et de légendes, que  basée sur des faits tangibles et réels. Un buggie pour adopter une posture droite du bébé est ainsi plus approprié et sans danger.

^