Babypedia Votre guide de bébé
retour
Naissance

Accouchement précipité: quoi faire?

Il n'est pas rare qu'un accouchement se déclenche plus tôt que ce qui était prévu ou que le travail progresse beaucoup trop rapidement après les toutes premières contractions ressenties. Les parents qui habitent à plusieurs dizaines de kilomètres de leur maternité doivent tirer la sonnette d'alarme en changeant de plan et en se rendant au plus vite à l'hôpital ou à la clinique la plus proche.

Qu'est-ce que l'accouchement précipité ?

Un accouchement est considéré comme précipité lorsqu'il dure moins de 3 heures. Si une telle durée peut représenter le rêve de toutes les femmes, un tel accouchement représente tout de même quelques risques pour le bébé comme pour la maman. L'accouchement précipité est assez fréquent chez la femme ayant déjà vécu plusieurs grossesse. Il peut aussi survenir en cas de grand bassin, d'antécédents familiaux ou personnels ou encore si le bébé est parfaitement positionné dès le départ. L'accouchement précipité se produit parce que le fœtus descend rapidement et les contractions sont efficaces, régulières et intenses. Pour savoir si vous êtes en proie à un accouchement précipité, vérifiez, dès les premières contractions, que ni la coiffe céphalique ni le vernix caseos ne sont visibles de l'extérieur.

 

Les dangers de l'accouchement précipité

L'accouchement précipité doit sonner l'alarme sur différents risques.

Les dangers pour votre bébé sont :

- L'hypoxie

- Le traumatisme au niveau du cerveau

- Des douleurs et souffrances à cause du cordon ombilical mal placé ou de la sortie trop rapide

Lors d'un accouchement précipité, le cordon ombilical a en effet tendance à se placer autour du cou de l'enfant. Des pleurs étouffés ou l'absence total de bruit doivent tirer la sonnette d'alarme.

L'accouchement précipité peut aussi générer des problèmes pour la maman :

- Une hémorragie lors de l'expulsion du vernix caseos

- La déchirure des tissus lors de l'apparition de la coiffe céphalique

- Des douleurs intenses

- Des contractions utérines moins efficaces résultant en une difficulté à expulser le placenta et le vernix caseos.

 

Quelques conseils

Il est recommandé aux femmes enceintes de prévoir un "plan B" en cas d'accouchement précipité. Ce "plan B" consistera à convenir d'une maternité plus proche de chez vous en cas d'imprévu. Pour diagnostiquer vous-même un accouchement précipité, plusieurs signes peuvent vous aider à sonner l'alarme : l'apparition soudaine du vernix caseos, des contractions puissantes et rapprochées et la sortie de la coiffe céphalique. Il convient alors de vous rendre dans les meilleurs délais à la maternité la plus proche de chez vous. Un accouchement précipité peut provoquer l'étouffement de votre bébé par le cordon ombilical, mais aussi des douleurs décuplées tant pour l'enfant que pour la maman. N'hésitez pas à appeler votre médecin ou les urgences en cas de doute.

^