Babypedia Votre guide de bébé
retour
Naissance

Accouchement prématuré: Un départ prématuré dans la vie

L'accouchement prématuré ? Un bébé trop pressé. On qualifie de prématuré un enfant né à moins de 37 semaines d'aménorrhée soit 35 semaine de grossesse. Si ce risque vous angoisse, sachez qu'il peut être évité et, dans tous les cas, reste parfaitement bien géré par les équipes chirurgicales et les progrès réalisés en néonatologie.

Accouchement prématuré, des causes diverses

Si dans 30 % des cas, la venue prématurée d'un bébé n'a aucune cause déterminée, elle peut aussi être provoquée par divers facteurs comme :

- Les causes accidentelles notamment les accidents de la route violents et touchant l'abdomen.

- Certaines interventions chirurgicales nécessaires comme l'appendicite.

- Le diabète ou les maladies infectieuses contractées dans les 3 derniers mois de la grossesse, notamment les infections urinaires. Au moindre doute, consultez votre médecin pour qu'il vous prescrive un examen cytobactériologique.

- Une distention anormale de l'utérus, conséquence d'une grossesse gémellaire (20 à 30 % des prématurés sont des jumeaux) ou un excès de liquide amniotique.

- Un placenta praevia qui est une mauvaise position du placenta dans l'utérus

- Des malformations naturelles utérines.

- Une insuffisance de fermeture du col ou béance de l'isthme qui "laisse échapper" le bébé.

- La fatigue, un travail pénible, des horaires de travail difficiles.

 

Comment dépister une menace d'accouchement prématuré ?

Si vous ressentez soudainement des contractions utérines douloureuses, si votre ventre se durcit, vous préparez certainement un accouchement avant terme. Si tel est le cas, reposez-vous et prenez un suppositoire antispasmodique. Prévenez le médecin ou rendez vous à la clinique sans attendre. Le médecin regardera si votre col s'est élargi et raccourci. Ce sont deux signes alertant d'un accouchement plus tôt que prévu.

 

Un départ prématuré dans la vie

Un enfant qui naît prématurément n'a pas le même aspect qu'un bébé arrivé à terme. Le poids de l'enfant dépendra de l'âge du bébé, plus l'enfant est né tôt, plus son poids sera faible.

Il présente généralement une peau plus rouge et plus fine avec des veines visibles. Il est aussi recouvert d'un duvet abondant et n'a que très peu de cheveux. Ses ongles sont peu développés et ses fontanelles sont larges et peu tendues. Un prématuré est recouvert de vernix caseosa, une substance blanc/grisâtre qui protège la peau du foetus baignant dans le liquide amniotique. Cette protection est présente en plus grande quantité chez les bébés nés avant terme.

Par ailleurs, et c'est la grande différence avec un bébé né à la date prévue, un prématuré n'a pas atteint le même degré de développement au niveau de toutes les fonctions de l'organisme. Il peut se développer parfaitement comme il peut souffrir gravement de sa prématurité.

Si votre enfant a 35 et 36 semaines, il sera normalement peu exposé. Il sera fragile et pour cela pris en charge dans une unité spéciale pour prématurés.

À moins de 35 semaines, il pèsera moins de 2 kg et devra faire l'objet de soins particuliers en soins intensifs. Il devra faire face à divers problèmes tels que :

- Des difficultés respiratoires pouvant avoir des conséquences graves pour son cerveau si ce dernier souffre d'un manque d'oxygène (anoxie).

- L'incapacité de régler sa température et le risque de se refroidir. C'est la raison pour laquelle il sera placé en incubateur sous surveillance constante de sa température.

- L'impossibilité de téter tout seul et la faible capacité de son estomac. Il sera nourri par sonde ou perfusion. Par la suite, il éprouvera des difficultés pour digérer certains aliments dont les graisses, d'où l'importance du lait maternel.

- Les carences en vitamines et en fer

- La prédisposition aux infections

- L'incapacité à fabriquer suffisamment de sang ce qui nécessite parfois des transfusions

- L'incapacité à transpirer car ses glandes sont insuffisamment développées, il devra donc être placé dans une atmosphère humide.

Vous redoutez d'accoucher prématurément ?  Voici pour vous rassurer

La médecine a beaucoup évolué en ce domaine et tente par tous les moyens de permettre à la grossesse de se poursuivre le plus longtemps possible. La meilleure prévention reste la surveillance et la prudence autour des derniers mois.

L'accouchement peut être empêché par un repos complet au lit, une médication pour stopper les contractions, par la mise au repos de l'utérus et le traitement d'une infection détectée par une analyse d'urines. Vous pourrez aussi être hospitalisée pour une meilleure surveillance et un repos plus intensif.

Un accouchement prématuré peut également être évité par la chirurgie qui corrigera une malformation utérine (à prévoir avant toute grossesse) ou le cerclage du col qui réduira la béance du col vers la fin de la grossesse.

^