Babypedia Votre guide de bébé
retour
Naissance

Césarienne : Toutes les données d'un coup d'œil

Une césarienne peut vous être proposée bien en amont du terme de votre grossesse ou elle peut aussi intervenir en urgence le jour de votre accouchement. Pas de panique, ce geste est maîtrisé par les équipes médicales et nous allons ici vous décortiquer tout ce qu'il y a à savoir.

Programmée ou en urgence ?

À peu près les 2/3 des césariennes sont programmées quand 1/3 doivent se pratiquer dans l'urgence. En 2010, 32,8% des nouveaux-nés sont arrivés au monde par cette méthode, selon l'Office fédéral de la statistique. Vous serez peut-être amenée à donner la vie par cette voie, quoi qu'il en soit cela reste un accouchement, ce n'est en aucun cas un échec de la maman mais une question de santé, la vôtre et celle de votre bébé.

 

Pourquoi le recours à la césarienne ?

Concernant les césariennes programmées, les raisons sont nombreuses comme les présentations en siège. Un médecin obstétricien peut cependant envisager un accouchement par voie basse s'il a mis au monde au moins vingt bébés se présentant par le siège durant l'année en cours. C'est lui qui saura le mieux selon votre morphologie, le poids estimé du bébé et encore d'autres facteurs quelle sera la meilleure décision. Un autre facteur de programmation de césarienne peut être une maladie de la maman comme une souffrance cardiaque ou une hypertension. Elle est aussi fréquente lorsque le bébé est très potelé, trop pour le bassin de la maman. Le placenta peut également être mal placé, ce qui est une indication à cette intervention. Enfin, lors de naissances multiples, la césarienne est quasiment systématique, 85% des jumeaux naissent par cette méthode. Dans tous les cas cette décision est motivée pertinemment par votre médecin, longuement expliquée, et vous aurez donc le temps de vous y préparer au mieux, vous comme le papa. Ce dernier pourra d'ailleurs être présent à vos côtés lors de la naissance de votre enfant, il suffit d'en parler à l'avance à l'équipe médicale.

 

Intéressons-nous aux césariennes d'urgence. La plupart du temps c'est la souffrance de bébé qui amène les médecins à prendre cette décision. Une baisse du rythme cardiaque de votre bébé est la raison la plus fréquente, autant sortir le plus rapidement cet enfant afin qu'il ne subisse aucune lésion. La décision peut également être motivée par des saignements importants de la maman ou une tension artérielle trop importante. Parfois votre bébé peut avoir sa petite tête en bas mais son visage tourné vers le haut au lieu de regarder vers le bas et ainsi avoir la position requise pour un passage naturel. La ventouse obstétricale est alors envisagée et le plus souvent se montre très efficace. Il arrive que cela ne suffise pas et c'est alors que la césarienne est choisie afin de sortir votre bébé qui commence à se sentir bien à l'étroit. Là encore, il vous faut faire entière confiance à l'équipe médicale et vous concentrer sur vous et votre bébé à naître. L'important est que tout le monde soit en bonne santé.

Anesthésie locale ou pas ?

Pour une césarienne d'urgence ou programmée l'anesthésie loco-régionale ou péridurale est celle choisie par le médecin anesthésiste. Elle présente le gros avantage de permettre à la maman de participer à la naissance de son enfant. Le cas d'une anesthésie générale est très rare et peut être utilisé dans le cas d'une maladie de la mère, d'une malformation de la colonne vertébrale ou encore d'un trouble de la coagulation.

Les suites d'une césarienne sont celles de toute intervention mais la pharmacopée moderne aide à minimiser les douleurs au maximum pour ne laisser qu'un léger inconfort. Il est en principe admis de conseiller d'attendre au moins un an avant d'envisager une nouvelle grossesse. Et rassurez-vous, une césarienne ne signifie pas que vous devrez y avoir recours pour un autre bébé.

^