Babypedia Votre guide de bébé
retour
Nutrition de bébé

Préparation des biberons

Si votre bébé n'est que peu ou pas mis au sein ce sont les biberons qui seront son mode d'alimentation durant les premiers mois de sa vie. Il existe des biberons en verre, en plastique, des petits, des grands, des tétines à vitesses variables, des anti-coliques... Comment s'y retrouver et de quoi a-t-on vraiment besoin pour son bébé ? Nous allons vous donner les grandes lignes à connaître afin que vous soyez plus armé afin de faire un choix judicieux.

Quels sont les bébés qui prennent le biberon ?

Naturellement tous ceux qui ne sont pas nourris au sein ou qui le sont de façon non exclusive. Si vous avez fait le choix de ne pas allaiter ou si cela s'avère impossible pour diverses raisons ou par simple choix, c'est vers les biberons que vous vous tournerez. Sachez cependant que les bébés élevés au biberon sont tout aussi heureux que ceux qui tètent leur maman.

 

Le lait maternel peut-il se donner au biberon ?

Oui, sachez qu'il peut même se congeler. Il est fort pratique pour les mamans qui allaitent de pouvoir mettre un peu de leur lait de côté à l'avance ou bien de garder le surplus de chaque tétée. Le lait maternel se garde 24 heures au réfrigérateur, pas davantage. Il existe des contenants adaptés pour conserver le lait maternel au frais mais il se peut aussi que vous désiriez que votre enfant puisse le boire pendant que vous travaillez. En ce cas tournez-vous vers les biberons à col large dont la tétine ressemble un peu à un sein de maman. Les tétines premier âge sont étudiées pour que le lait s'écoule doucement et que votre bébé tête comme au sein afin qu'il ne devienne pas paresseux, ceci à cause d'un biberon qui coulerait trop vite et ferait son enchantement. Oui, un bébé qui ne doit pas fournir d'efforts pour boire trouvera vite cela très confortable et risque de se détourner du sein maternel au profit du biberon. Cette solution peut par contre se montrer très efficace si vous souhaitez sevrer votre enfant ; il se mettra tout seul à choisir le biberon.

 

Les laits en poudre.

Ces laits maternisés sont tout à fait performants pour remplacer le lait maternel. La législation est drastique et vous devez savoir qu'aucune substance discutable ou dangereuse n'entre dans la composition des laits en poudre, que ce soit le lait initial ou le lait de suite. Le premier lait en poudre que l'on donne au nourrisson est le lait initial qui porte bien son nom. Nous vous conseillons de le prendre hypoallergénique si cela vous est possible, surtout si votre bébé a une peau fragile et atopique. Ces laits proposent des protéines de lait bien plus fractionnées que les laits classiques et sont plutôt conseillés aux enfants à antécédents allergiques, d'eczéma ou d'asthme et également en cas d'allaitement mixte. Par ailleurs ils se digèrent plus facilement et évitent en partie les coliques du nourrisson. Il existe également des laits épaissis, qui sont très pratiques pour les bébés régurgitateurs, ainsi qu'une grande variété de laits classiques. Bio ou non, à vous de faire le choix en fonction de vos moyens et de vos convictions. Sachez cependant que les aliments pour enfants sont extrêmement encadrés, qu'ils soient bio ou non. Concernant les biberons, nous conseillons les tétines premier âge pour leur débit lent, parfaitement étudiées pour les nourrissons. Le biberon pourra être choisi anti-colique, ce qui aidera bébé à ne pas avaler trop d'air et à moins souffrir de son petit ventre.

Les modes préparatoires d'un biberon avec un lait en poudre sont en principe les mêmes concernant tous les laits : il faut 30 ml d'eau pour une dosette de poudre, le lait est ainsi reconstitué. Lisez cependant attentivement la notice. Vous verrez, lorsque vous aurez fait des biberons pendant deux mois, cela deviendra pour vous une délicieuse routine.

 

Bébé grandit.

Oui, votre enfant pousse comme un vrai petit champion et il faut bien évidemment adapter son lait. Le lait de suite se donne en principe dès que votre bébé commence sa diversification alimentaire, en général vers ses 6 mois. Sa composition est adaptée à son nouveau mode alimentaire mais il a encore besoin de 500 ml de lait quotidien. Les biberons aussi se doivent d'évoluer et les tétines passer la vitesse supérieure. Nous conseillons ainsi les tétines à débit variable.

 

Quels sont les choses essentielles à posséder ?

Quand vous préparez votre intérieur à l'arrivée de bébé, pensez à avoir un minimum de trois biberons. Choisissez-les adaptés aux nouveaux-nés mais évitez les tout petits biberons, vous verrez que l'appétit de bébé augmente très vite et vous devrez passer à des biberons plus grands assez rapidement. Ceci vous évitera un double achat.

Le plastique des biberons de bébés ne contient plus de bisphénol depuis déjà un certain temps, ce qui le rend bien plus sûr. Si vous désirez une totale sécurité optez pour le verre, plus lourd mais sans doute le plus sain des matériaux. Les biberons ne se stérilisent plus mais faites attention à être rigoureuse sur l'hygiène et à avoir une brosse qui viendra nettoyer les tétines, goulots et pas de vis dans leurs moindres petits détails. Choisissez une eau faiblement minéralisée et gardez la bouteille au réfrigérateur 24 heures maximum. Astuce, préparez les biberons pour la nuit le soir et mettez-les au frais, il ne vous restera plus qu'à les réchauffer au chauffe-biberon, qui a notre préférence, ou au micro-ondes, pratique et rapide.

Enfin sachez que votre bébé a besoin de temps et de calme. Faites donc des tétées un moment privilégié avec votre enfant et n'oubliez pas de lui faire faire son petit rot, sans quoi c'est lui qui vous le rappellera d'une manière ou d'une autre, soit par des pleurs, soit par un renvoi. De plus, l'avantage d'un biberon c'est que papa et maman peuvent le donner indifféremment et bien souvent les jeunes papas adorent ces instants où bébé plonge son regard dans le leur.

^