Babypedia Votre guide de bébé
retour
Nutrition de bébé

Un coup d'œil sur la nutrition infantile

La nutrition infantile, un sujet à ne pas négliger Un bébé ne mange pas la même chose suivant son âge. Son développement et ses défenses immunitaires, mais aussi et bien sur sa santé sont concernés. C'est dire que ce que votre bébé mange est important.

Les premiers mois de votre bébé

À la naissance, votre enfant ne possède pas tous les enzymes nécessaires pour une bonne digestion des graisses. La flore bactérienne n'apparaît qu'à partir du 7ème mois. Jusqu'à cet âge, il est préférable de ne pas introduire des aliments autre que le lait pour que le bébé ne souffre pas de douleurs abdominales. Le lait maternel apporte tout ce qu'il faut : sels minéraux, oligo-éléments, acides gras, sucres, protéines, facteurs de défenses immunitaires et antiparasitaires sans oublier les vitamines. Le lait maternel ne provoque pas d'allergie chez le nourrisson puisqu'il lui est adapté. C'est également un élément capital pour la prophylaxie des maladies. En effet, il permet de lutter contre l'anémie, la gastro-entérite, les maladies des voies respiratoires mais aussi la leucémie, le diabète ou l'obésité. Il faut toutefois noter qu'il est assez pauvre en vitamine D. Celle-ci étant indispensable pour la croissance osseuse, elle doit être apportée de manière médicale.

 

À partir de 6 mois

La majorité des pédiatres s'accordent pour  débuter la diversification alimentaire vers 6 mois. Cette diversification est incontournable, l'homme étant un omnivore. Elle est indispensable sur le plan psychomoteur comme sur le plan nutritionnel et doit se faire parallèlement à l'apparition de la mastication chez le bébé (vers 6 mois). C'est aussi l'occasion de découvrir de nouveaux goûts, couleurs et odeurs.  Pour débuter, mieux vaut privilégier les petits pots, facile à manger. Ceux-ci sont réalisés dans l'optique d'apporter tout ce qu'il faut à votre bébé mais aussi de développer sa connaissance des saveurs. Progressivement, on intègre de petits morceaux pour que le bébé apprenne à mâcher. On introduit un nouvel aliment à la fois pour aider le bébé à apprivoiser sa saveur. Idem pour les aliments qui peuvent provoquer des allergies - lait de vache, œufs, poissons -  afin dans un premier temps de les déterminer le plus tôt possible mais aussi d'habituer le bébé à lutter contre ces allergies.

 

À partir de deux ans             

Votre bébé peut à présent faire trois repas principaux et des collations. Fruits, fromages, yaourts, pains, petits biscuits, viandes, légumes, votre bébé peut tout manger. Il faut toutefois éviter les plats épicés ou trop salés, les produits trop riches en sucre, les crustacés et les œufs qui peuvent provoquer des intoxications s'ils sont mal cuits, les sodas et les café et thé qui vont diminuer l'absorption du fer pourtant indispensable. Un bon programme nutritionnel pour un enfant d'environ 12Kg - poids moyen d'un enfant de 2 ans -, doit contenir 30g de protides, 150g de glucides et 30g de lipides par jour. Pour être sûr que votre enfant se nourrit bien, sa prise de poids doit être harmonieuse et progressive.

^