Babypedia Votre guide de bébé
retour
Questions médicales

Guide et conseils: Vitamine K et bébé?

Indispensables à notre métabolisme, pour assurer le bon fonctionnement de l'organisme, 13 vitamines sont principalement apportées par l'alimentation mais chez l'enfant et tout particulièrement les tout-petits. Des suppléments sont nécessaires. C'est notamment le cas de la vitamine K qui sera administrée dès les premières heures de vie et jusqu'aux 6 mois de bébé ou à la fin de la période d'allaitement si vous avez choisi de nourrir vous-même votre enfant. Babypedia fait le point sur cette précieuse vitamine

La vitamine K :  Un haut pouvoir hémostatique

Il s'agit d'une vitamine principalement contenue dans les légumes verts également  produite naturellement par l'intestin. Elle permet une bonne coagulation sanguine et limite les risques d'hémorragies néonatales. Cette vitamine n'étant pas produite en quantité suffisante chez le nouveau-né, une supplémentation systématique est faite dès la naissance.

La maladie hémorragique du nouveau-né est due à une carence en vitamine K à la naissance. Ces hémorragies précoces ont généralement lieu dans les 10 premiers jours suivant la naissance et se présentent sous forme d'ecchymoses, de saignements du cordon, de saignements digestifs et parfois, de manière plus rarissime, d'hémorragies intracrâniennes. On note parfois des hémorragies plus tardives vers l'âge de 3 semaines pouvant occasionner un taux de séquelles neurologiques ou de mortalité relativement élevé. D'une manière générale le risque d'hémorragies néonatales est présent jusqu'à l'âge de 6 mois.

 

Une vitamine incontournable en cas d'allaitement

Des études ont montré que les maladies hémorragiques du nouveau-né étaient plus fréquentes chez les bébés allaités car ils reçoivent moins de vitamine K que ceux nourris au biberon. En effet le lait infantile industriel fait déjà l'objet d'un apport suffisant de cette vitamine et permet d'éviter ce type de carence chez les bébés nourris au biberon.

En conséquence, même si le lait maternel reste l'aliment le mieux adapté, il ne contient pas suffisamment de vitamine K pour couvrir les besoins nécessaires à l'enfant c'est pourquoi un apport est préconisé pendant toute la durée de l'allaitement.

 

La vitamine K ? Quand et comment est-elle administrée ?

La supplémentation est réalisée dans les 2 heures suivant la naissance par voies naturelles ou césarienne. L'enfant recevra donc sa première dose en salle de naissance puis une 2ème dose à 3 jours. Si vous avez choisi d'allaiter votre enfant une dose de 2mg devra être donnée chaque semaine jusqu'à la fin de la période d'allaitement. La supplémentation est arrêtée lors du passage en allaitement mixte, sous réserve que l'enfant boive minimum 1 ou 2 biberons quotidiens de lait en poudre. Si l'enfant fait l'objet d'une alimentation spéciale, il est conseillé de prendre l'avis d'un médecin pour une éventuelle supplémentation.

Les doses qui se présentent sous forme d'ampoules dosées à 2mg sont administrées par voie orale, directement dans la bouche de bébé. Le plus pratique étant de la donner avec une petite seringue en plastique comme cela est pratiqué avec les médicaments.

^