Babypedia Votre guide de bébé
retour
Questions médicales

La fièvre du nourrisson, mieux comprendre et bien la gérer

Assez fréquente, la fièvre du nourrisson reste toutefois l'une des principales sources d'inquiétude pour la plupart des parents. Difficile en effet de garder son calme quand on sent la température de bébé grimper en flèche. Que faut-il donc faire dans ce genre de situation ? Qu'est-ce qui peut être à l'origine d'une poussée de fièvre ? Quand faut-il consulter un pédiatre ? Voilà autant de questions qui reviennent souvent et auxquelles nous nous proposons de répondre ici.

La fièvre, qu'est-ce que c'est ?

Selon la définition officielle, on peut raisonnablement parler de fièvre chez un enfant lorsque sa température corporelle dépasse 38 °C alors qu'il est normalement couvert, qu'il n'a pratiqué aucune activité physique intense et dans un milieu ambiant tempéré. Cette montée de température n'est pas liée à un quelconque facteur extérieur, mais plutôt à une réaction naturelle de défense de l'organisme face à une infection bactérienne ou virale entraînant parfois la survenue d'une maladie souvent bénigne. De ce fait, contrairement à ce que certains pensent, la fièvre n'est qu'un symptôme, et non une maladie.

 

Les causes

Comme expliqué plus haut, la fièvre est une réaction plutôt normale de l'organisme. De façon générale, elle se déclenche à certaines étapes majeures de la vie du nourrisson (poussée des dents ou vaccin) ou en raison de certaines maladies (grippe ou rhinopharyngite principalement).

 

Soulager et traiter votre bébé

Afin de soulager votre bébé de l'inconfort dû à son état fébrile, quelques petites mesures assez simples à mettre en pratique peuvent être très efficaces. Commencez donc par découvrir un peu votre bébé en lui portant un vêtement léger. Installez-le ensuite dans une pièce dans laquelle la température se situe aux environs des 18-20 °C et qui est bien aérée sans pour autant être exposée aux courants d'air. Tâchez ensuite de l'hydrater régulièrement en le faisant boire assez. Dans le cas où la fièvre est provoquée par une poussée des dents, procéder à un petit massage de la gencive avec votre doigt ou lui faire mâchouiller un petit anneau de dentition mis au frais peut également être efficace. À cela on peut ajouter un médicament: le paracétamol, l'ibuprofène ou l'aspirine. Par contre, il est déconseillé de chercher à faire transpirer votre bébé en le couvrant plus qu'il ne l'est déjà.

 

La convulsion fébrile

Il peut arriver que la température corporelle de votre bébé grimpe très vite dépassant parfois les 40 °C et qu'il ait des tremblements incontrôlables. Ces symptômes s'accompagnent souvent de pâleur, de raidissement et même de perte de connaissance. Dans ces cas, on parle de convulsion fébrile, une crise provoquée par la montée de température. Très impressionnantes, ces crises ne durent toutefois que quelques secondes généralement et ne sont pas graves en principe. Il est toutefois important de s'assurer que votre bébé ne tombe pas pendant sa crise. De même, durant ces épisodes, il est recommandé de desserrer les vêtements du bébé si ceux-ci sont trop serrés et de n'entamer d'aucune façon ses mouvements. Par contre, au-delà de 5 minutes de convulsion, il est recommandé de conduire immédiatement votre bébé aux urgences ou d'appeler le SAMU.

 

Quand consulter un médecin ?

Dans certains cas de fièvre du nourrisson, consulter un pédiatre est vivement recommandé. Rendez-vous donc immédiatement chez votre médecin si votre bébé fait une fièvre à moins de 3 mois, lorsque sa température dépasse les 39 °C, si son état de fébrilité dure plus de 24 heures, s'il est en plus victime de diarrhées et de vomissements ou s'il ressent des douleurs en faisant pipi. De même, après un cas de convulsion fébrile, une visite médicale est indispensable, quelle que soit la durée de la crise.

^