Babypedia Votre guide de bébé
retour
Questions médicales

Remèdes de famille pour bébés: Une aide pour les petits

Les premières années de la vie de votre enfant sont pleines de bonheur mais hélas il survient aussi quelques petits tracas. Nez qui coule, gorge qui gratte, petite fièvre, mal aux oreilles... Il existe des remèdes qu'utilisaient déjà nos grands-mères et qui ont fait leurs preuves. Notez bien ce qu'il vous faut pour remplir votre petite boîte à bobos. Il est évident que devant des symptômes qui perdurent seule une visite à votre médecin pourra guérir votre enfant. Ces petits remèdes sont parfaits lorsque le mal est pris à la racine, dès ses premiers signes.

Maman, j'ai mal aux oreilles.

Oui, la sphère ORL des enfants est soumise à rude épreuve durant les premières années de leur vie. Puis petit à petit ils s'immuniseront et seront bien moins concernés mais en attendant il faut les aider à passer ce cap.

 

Les maux d'oreilles.

Les maux d'oreilles sont très douloureux pour les enfants. Voici de petites astuces pour les soulager. Si votre enfant est très jeune, faites-le boire davantage, le fait de déglutir aide les oreilles à se drainer. Les plus grands pourront mâcher un chewing-gum pour le même bienfait. Une autre méthode efficace consiste à appliquer de l'oignon chaud sur l'oreille. Cela peut en effet paraître étrange mais l'oignon possède des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes. Il faut donc procéder comme suit.

Réchauffez une moitié d'oignon coupée en morceaux au micro-ondes à puissance maximale une vingtaine de secondes ; l'oignon doit encore piquer les yeux. Mettez-la dans une gaze, appliquez-la sur l'oreille douloureuse et mettez un serre-tête ou un bonnet. Vérifiez bien sûr que cela ne soit pas trop chaud. La chaleur va calmer la douleur très rapidement et les vertus de l'oignon agiront par la suite. Laissez l'oignon en place 20 minutes et recommencez 3 fois dans la journée, cela devrait suffire à chasser ce mal d'oreille.

 

Le rhume pointe le bout de son nez.

Première chose à faire, surélevez la tête du lit de votre enfant. Pour ce faire placez un oreiller sous son matelas ou mettez deux boîtes de conserve sous les pieds du lit. Il faut ensuite penser à humidifier la chambre de votre enfant. Il suffit d'y faire sécher votre linge à défaut de posséder un humidificateur. Pour celles qui ont une cocotte-minute, faites bouillir de l'eau, pourquoi pas avec du thym aux vertus antiseptiques et de l'eucalyptus pour améliorer sa respiration, et faites sortir la vapeur dans la chambre de bébé avant de le coucher. Si votre enfant a le nez qui coule, il faut le lui laver régulièrement avec du sérum physiologique et, pourquoi pas, utiliser un mouche-bébé si la production est abondante. Là encore, comme dans toute affection de la sphère ORL, faites boire votre bébé, cela participera à fluidifier le mucus et à l'évacuer plus rapidement. Une fois de plus l'oignon peut vous aider, il suffit d'en couper un en 4 dans une assiette et de le poser près du lit de bébé. L'odeur n'est pas très agréable mais le sommeil de votre enfant en sera nettement amélioré. L'Allium cepa composé est un médicament homéopathique plutôt efficace s'il est donné régulièrement et dès le départ du rhume.

 

Pour le mal de gorge.

Lorsqu'il est associé à un petit rhume, l'Allium cepa composé que nous venons de citer peut être donné sans problème, surtout si la toux est douloureuse. Pour apaiser les maux de gorge les enfants de plus d'un an essayez le miel dans du lait tiède. Cette boisson prise avant le coucher se montre apaisante et favorise le sommeil. Les huiles essentielles d'eucalyptus radiata et de ravensare aromatica sont conseillées, mélangées à parts égales dans 10 ml d'huile végétale. Les deux plantes possèdent entre autres des vertus antibactériennes qui vont apaiser les maux de bébé. Massez-lui le torse délicatement avant le sommeil. Faites attention de choisir des huiles essentielles de bonne qualité, bio serait évidemment le mieux.

 

Et si bébé fait de la fièvre ?

Lorsque votre enfant présente une température n'excédant pas 38.5°C il n'est pas utile de voir un médecin. Par contre il est important de vérifier souvent l'état de cette température et de tenter de la faire baisser, même si beaucoup d'enfants ne semblent pas très gênés par cette petite fièvre. Découvrez votre enfant, c'est un conseil simple mais beaucoup de parents laissent leurs enfants couverts en pensant qu'un enfant malade doit être au chaud. Boire est important. Ne surchauffez pas la chambre de bébé. Certaines grands-mère mettaient des compresses imbibées de vinaigre blanc dans les chaussette des enfants, à essayer. Encore une fois, si malgré toutes ces petites astuces les symptômes persistaient ou s'amplifiaient, il ne reste que la visite chez le médecin à envisager, mais ces petits remèdes sont assez souvent efficaces.

^