Babypedia Votre guide de bébé
retour
Rapport de test & commentaires

Rapport de test pour bien choisir sa poussette

Les poussettes proposées dans le commerce répondent aux besoins des consommateurs selon leur implantation géographique, leur mode de vie et leur budget. Les usagers privilégient deux critères essentiels : la sécurité et la praticité

Sécurité et praticité, deux critères à privilégier.

Une homologation certifie que les produits testés répondent aux exigences de la réglementation technique en vigueur. Sont évaluées la stabilité, la facilité de pliage, le dispositif de parking, la résistance aux contraintes mécaniques et physiques, l'absence de matières toxiques ou d'éléments potentiellement dangereux, et enfin, la présence d'un harnais conforme. La stabilité est un élément essentiel, c'est le premier critère de sécurité. La poussette ne doit en aucun cas se renverser. L'enfant ne doit pas avoir accès au système de verrouillage, ni au frein de parking. Aucun élément fixe ou mobile ne doit le meurtrir ou être avalé. La poussette doit résister aux diverses sollicitations, comme tourner ou monter sur un trottoir, sans brusquer son occupant. La housse doit être amovible et lavable. Le harnais en Y, avec passage à l'entrejambe, doit éviter tout glissement sur l'assise. La praticité du matériel est évaluée au niveau du pliage et du dépliage qui doivent  être rapides, sans occasionner de blessure. Il existe deux méthodes de pliage : dans la largeur ou dans la longueur. Les modèles avec hamac se plient le plus souvent poignée contre poignée. C'est le système de la poussette canne, légère et pratique comme celles proposées par Maclaren, pliables du siège à la capote. Une fois déverrouillé, le combiné "Affinity Base" de Britax Römer se plie facilement en deux d'une seule main, tête contre pieds. Un des modèles les plus recherchés à l'heure actuelle est le combiné poussette, siège auto homologué. Une fois la coque enlevée et clipsée sur un socle arrimé à la caisse de la voiture, les tubes se replient et se rangent facilement.

 

Des laboratoires agréés attribuent l'homologation.

La norme européenne de décembre 2005 établit des règles de sécurité et d'hygiène, concernant les poussettes et autres articles de transport d'enfants. Cette certification est réalisée dans des laboratoires agréés qui réalisent les tests prévus dans le règlement européen.
 À l'issue des tests, les produits évalués doivent répondre aux caractéristiques du cahier des charges. Le laboratoire effectue les essais, transmet les résultats et la documentation correspondante. Une étiquette stipulant que la poussette est « conforme aux exigences de sécurité » est apposée sur le produit. Les tests TCS, Touring Club Schweiz Suisse Svizzero, évaluent la conformité des coques qui se détachent des poussettes pour servir de sièges auto. Sont jugés la sécurité, la facilité de maniement, la texture des renforts, la non toxicité des matériaux, les finitions et la capacité des housses à être nettoyées. La raison impose donc de consulter un rapport de test avant tout achat, de manière à offrir une sécurité optimale à son enfant.

Acheter une poussette, un casse-tête ?

Une poussette est utilisée au minimum pendant trois ans et parfois jusqu'à cinq ans et plus. Comment choisir parmi les multiples modèles ? Au départ, tout est question de besoins. La légèreté et le rangement compact sont des arguments importants si vous habitez au troisième étage, l'adaptabilité au terrain si vous êtes sportif. Le nombre de roues et leur composition déterminent la stabilité du chariot, en fonction du sol sur lequel vous roulez, en ville ou dans la nature. Si 4 roues sont stables en ville, 3 roues sont plus maniables sur les chemins. La taille de l'enfant détermine aussi le modèle. On distingue quatre catégories de poussettes : les classiques, les transformables, les tous terrains et les duos. Les premières sont les moins chères. Équipées de 4 roues, elles sont pratiques en ville. Les secondes sont plus larges, transformables de landau à poussette et très maniables. Les troisièmes, équipées de roues de grand diamètre avec chambre à air, sont réservées aux sportifs. Ce sont des produits plus encombrants que les deux premiers mais extrêmement solides. Enfin, la poussette tendance présente une combinaison entre un siège auto homologué et un cadre pliable. La coque satisfait aux normes des tests TCS. On la transporte facilement grâce à une poignée ergonomique. Le Maxi-Cosi Pebble par exemple, un des PRODUITS VAINQUEURS TCS, est conçu pour s'adapter sur une poussette Maxi-Cosi ou Quinny. Le bébé Recaro Privia isofix, VAINQUEUR DU TEST TCS s'adapte aussi sur la plupart des poussettes. Le système Isofix est rendu obligatoire sur tous les véhicules neufs depuis la norme I-size du 9 juillet 2013. Il permet de fixer la coque solidement à la caisse, en cliquant deux pattes situées à l'arrière du siège auto. C'est un système pratique et solide. 

 

Les quatre poussettes préférées des consommateurs :

En tête de liste, la poussette landau remporte tous les suffrages. Le Bugaboo cameleon propose un engin étroit et maniable dont les roues, en mousse résistante, ne craignent aucune crevaison. Les suspensions avant adoucissent la conduite et le confort du jeune occupant. Deux grands paniers optimisent les rangements. Un grand cadre rectangulaire accueille le landau ou la nacelle, tous deux réversibles. Le landau, utilisé pour le nouveau-né, peut servir de lit à la maison ou de lit d'appoint lors d'un déplacement. La nacelle ergonomique bascule pour que l'enfant puisse dormir en position allongée. C'est un produit de qualité dont le prix demeure tout de même élevé. La gamme propose des chaînes de landau en accessoires pour agrémenter les voyages de bébé.

Les poussettes doubles remportent la deuxième place. Le modèle Baby jogger city select offre 16 réglages différents pour positionner les sièges. Très stable sur tous les terrains, il se transforme en poussette jumelle, idéale pour transporter des jumeaux ou des enfants d'âge différents. Chaque siège peut porter jusqu'à 20 kg. Pratique, le Baby jogger se déverrouille et se plie en un seul geste. La conduite souple est facilitée par un guidon télescopique et des suspensions avant sur des roues pivotantes à 360°. Les sièges, inclinables jusqu'à la position couchée, possèdent de vastes compartiments de rangements complétés par un grand panier dans le chariot. Le guidon en revanche ne pivote pas. Il faut  orienter les sièges dès le départ, face à la route ou au conducteur. Phil & Teds proposent des modèles ingénieux superposables très pratiques en gain de volume. Hamacs et nacelles sont interchangeables et modulables selon la taille de l'enfant.

Les poussettes de jogging arrivent en troisième position. Des modèles sport trois roues conviennent particulièrement aux parents adeptes du jogging ou du roller. Beaucoup adaptent un Buggyboard, petite planche antidérapante installée sur le châssis avec des sangles sécurisées, afin de transporter un deuxième enfant debout derrière le chariot. Ce marchepied ludique est très apprécié des enfants trop grands pour être promenés en poussette. À l'aplomb du guidon, ce poids supplémentaire n'entrave en aucun cas la stabilité de l'ensemble. Les poussettes de jogging offrent de multiples qualités : elles sont légères avec une structure en aluminium et faciles à plier ; les roues gonflables, munies d'amortisseurs, favorisent l'absorption des impacts, garantissant en cela le confort du passager.

 

Le set poussette arrive quatrième position, surtout à cause de son prix élevé. Pourtant, il satisfait nombre d'usagers parce qu'il offre une panoplie complète, landau, poussette et siège auto. Les sièges auto en particulier reçoivent l'homologation TCS qui rassure les parents en matière de sécurité optimale pour leur enfant. Testés en dynamique sur un chariot monté sur une VW Golf, les sièges accueillent un mannequin en position assise ou couchée.  Les essais vérifient les réactions du socle aux chocs frontaux, arrières ou latéraux. Sont évalués la solidité de la coque, l'efficacité des protections, et la stabilité de l'ensemble. Viennent ensuite la facilité de montage et de démontage et le volume global. Aucune matière nocive ne doit entrer en contact avec l'enfant. Enfin, sont jugées les finitions, ainsi que la facilité d'entretien de la housse. La nouvelle réglementation R129 impose la norme I-size qui complète les tests TCS. Un contrôle de caisse est obligatoire pour définir les points d'ancrage Isofix, désormais obligatoires, qui empêchent toute installation erronée des sièges d'enfants. Deux tubes dépassent de la base des coques et s'encastrent dans les étriers prévus sur les voitures neuves. L'installation est rapide et sécurisée. De nombreux créateurs proposent des coques adaptables sur un châssis de poussette. Le BABY-SAFE  Römer, par exemple, se fixe simplement aux poussettes BRITAX équipées du système CLICK & GO. Il reste à choisir un landau compatible pour accueillir votre bébé dans les meilleures conditions. Dans les dix prochaines années, ce type de set risque de perdurer car des systèmes trois en un, de la naissance aux grands enfants du groupe 3, sont actuellement à l'étude, conformément à la norme européenne I-size.

^