Babypedia Votre guide de bébé
retour
Rapport de test & commentaires

Un siège auto de qualité peut sauver la vie de votre enfant.

Chaque année, 400 enfants sont victimes d'accidents de voitures. Les blessures graves sont parfois mortelles lorsque les enfants ne sont pas transportés dans un siège auto homologué. Pour préserver leur vie, choisissez un siège pour enfant recommandé par les tests TCS

Comment choisir un  siège auto pour enfant.

Les sièges auto sont couramment choisis en fonction de leur prix et de leur fonctionnalité. Par exemple, les sièges Römer peuvent apporter une solution aux petits espaces en étant immobilisés par une ceinture deux points. Une coque bébé STOKKE de groupe 0+, fixée sur base, est facile à transporter et s'adapte sur toutes les poussettes de la gamme. Inversement, la plupart des poussettes STOKKE permettent d'adapter les coques en sièges auto. Acheter un siège auto pour son enfant demande de maîtriser quelques notions en matière de sécurité, d'agencement et d'installation des modèles proposés.

Les sièges sont répartis en 5 groupes, selon la catégorie de poids :

  • Une nacelle de nouveau-né appartient au groupe 0, une coque bébé au groupe 0+. La classe 1 concerne les bébés,
  • Les classes 2 et 3 les enfants au-delà de 15 Kg. Lorsque l'on se réfère à l'âge, le groupe 0 accueille le nouveau-né de la naissance à 18 mois ; le groupe 0+, de la naissance à 3 ans ;
  • Le groupe 1, de 1 à 6 ans ;
  • Le groupe 2, de 4 à 9 ans et
  • Le groupe 3, de 7 à 12 ans.

Les différents groupes se chevauchent afin de suivre l'évolution de la morphologie de l'enfant et de laisser une marge de manœuvre aux parents au moment du changement de siège. Un produit homologué comporte une étiquette qui affiche la mention R44-04.  Cette homologation garantit les normes de sécurité européennes. Sont aussi indiqués le poids de l'enfant et un Y si le siège comporte un harnais 5 points avec passage à l'entrejambe. Depuis le 9 juillet 2013, la nouvelle réglementation R129 impose la norme I-size qui complète le règlement R44. Cette nouvelle règle impose un contrôle de caisse. Les fabricants automobiles doivent prévoir des points d'ancrage Isofix, de manière à éviter une mauvaise installation des sièges. Une étiquette cousue sur le siège indique clairement qu'il doit être placé dos à la route pour un enfant de moins de 15 mois. L'I-size classe désormais les modèles de sièges enfant en fonction de leur taille. Un cahier des charges s'étale sur 10 ans, ce qui laisse un temps d'adaptation aux producteurs et aux consommateurs : phase 1, de la naissance à 105 cm, siège avec fixation Isofix ; phase 2, après 105 cm, rehausseurs avec fixation Isofix ou ceinture ; phase 3, sièges R129 avec fixation ceinture.

 

Tests sièges auto TCS, test complet pour consommateurs.

Choisir un siège auto de qualité préserve la vie de votre enfant. Les tests TCS, Touring Club Suisse, affichent les résultats d'une évaluation précise des nouveaux sièges auto présents sur le marché. Ces tests complètent l'homologation européenne ECE R 44/04 qui vérifie la résistance aux chocs de l'ensemble coque harnais, en cas de collision frontale, latérale ou arrière. Les tests TCS se réfèrent à un cahier des charges complet, mis au point en collaboration avec les associations de consommateurs. Les sièges sont testés dynamiquement sur un chariot monté sur une VW Golf, avec un mannequin bébé ou enfant, en position assise ou couchée.  Les critères retenus sont la sécurité, le maniement et l'ergonomie, les matériaux et les textures et enfin, le nettoyage et les finitions. La sécurité vérifie l'efficacité de la protection lors d'une collision, la stabilité du siège et le réglage de la ceinture. Le maniement juge la facilité de montage et de démontage, la clarté de la fiche technique, et le volume occupé par la coque une fois installée. Une vigilance toute particulière est attribuée à la présence de matières nocives en contact avec l'enfant. Pour clore ce bilan pointu, les tests TCS contrôlent les coutures et autres finitions, ainsi que la capacité de la housse à être nettoyée. Sur l'ensemble des tests 2014, un seul siège auto a été jugé excellent et plus de la moitié ont échoué. La prudence conseille donc de ne pas acheter un siège enfant qui n'ait pas été testé et de consulter avec attention un rapport de test.

TCS VAINQUEUR DU TEST et PRODUITS VAINQUEURS.

Le grand vainqueur des tests TCS 2014 est le siège auto bébé Recaro Privia & Recaro fix, noté excellent avec 5 étoiles. La coque ASP, Advanced Side Protection, offre une protection optimale en cas de choc latéral. La base RECARO fix Base facilite l'installation de l'ensemble, en garantissant une sécurité maximale. Le harnais s'ajuste d'une seule main. La coque est équipée du système confort HERO. Le siège ne pèse que 3,7 Kg et se transporte facilement grâce à une poignée ergonomique. Afin de faciliter le quotidien, la coque s'adapte sur de nombreux cadres de poussettes. Douze autres modèles ont tous obtenu 4 étoiles. Ils sont donc très recommandés. Un rapport de test est consultable sur Tests TCS sièges enfants. La coque du Concord Airsafe & Airfix est une des plus légères du marché. On peut adapter la hauteur de l'appui-tête et celle du harnais trois point. Le siège Concord est livré avec pare-soleil et coussin réducteur pour nouveau-né. Le Cybex Aton Q & Aton Q Base-fix s'installe avec le système Isofix dès la naissance. La position quasi allongée convient aux tout jeunes enfants. L'ensemble est stabilisé par une jambe de force. Le Maxi-Cosi Pebble & 2way Fix est fonctionnel et pratique. Il s'installe facilement grâce au système Click-and-go. La base est fixée en permanence et le siège est solidement clipsé dessus. Des indicateurs lumineux confirment la bonne installation du système. Une fois sorti de la voiture, il s'adapte sur une poussette Maxi-Cosi ou Quinny. Dernier lauréat, le Nania BeOne SP possède un cale tête adapté aux nouveaux-nés, un protège harnais molletonné et des renforts latéraux triple épaisseur. Tous les modèles jugés entre 4 et 5 étoiles ne comportent aucune substance chimique indésirable.

 

Sièges enfant Groupe II & III.

Les sièges enfant sont classés en catégorie de poids selon la norme de sécurité R44-04. Certains regroupent plusieurs tranches. La classe 2/3 accueille les enfants de 15 Kg à 36 Kg. Depuis le 9 juillet 2013, la norme I-size propose un classement par taille. On appelle couramment ces sièges des « rehausseurs ». Les modèles démunis de coque enveloppante ou de dossier sont déconseillés. S'ils sont facilement manipulables, ils ne satisfont pas aux conditions de sécurité minimales. On les réserve pour les trajets courts comme les déplacements en taxi. Un siège homologué possède un dossier, indispensable à la protection du jeune utilisateur. Les trajets en voiture sont toujours trop longs pour un enfant, son confort est donc primordial. Il doit pouvoir regarder à l'extérieur et bouger tout en étant parfaitement protégé en cas de choc. Les modèles possèdent des coussinets ergonomiques qui enveloppent les petits corps comme un cocon, de la tête à l'assise. La ceinture trois points est ajustée au niveau du bassin pour éviter toute lésion interne dans la zone du ventre. Chaque enfant de moins de 105 cm doit être transporté dans un siège adapté à sa morphologie

Conseils pour installer le siège auto de son enfant.

Pour qu'un siège auto remplisse sa fonction de protectrice, il faut qu'il soit impeccablement arrimé. Une mauvaise installation implique une protection fortement diminuée, voire inefficace. Des fixations trop lâches, un harnais desserré ou tordu, une sangle coupant le bras ou le cou, une taille inappropriée, sont autant d'erreurs qui mettent la vie de l'enfant en danger. Avant tout achat, il ne faut pas oublier de vérifier la compatibilité du siège avec la voiture. Un contrôle de caisse précise l'emplacement des points d'ancrage. La majorité des sièges testés s'installent dos à la route jusqu'à environ 18 mois. Cette disposition protège la nuque de l'enfant en cas de choc frontal. Penser tout d'abord à bien désactiver l'airbag passager, avant de positionner un siège auto bébé dans le sens inverse de la marche. Suivre ensuite scrupuleusement le mode d'emploi. Fixer le siège solidement en tendant bien les sangles. La ceinture ne doit laisser aucun espace entre le corps et la sangle. Des rallonges sont disponibles chez le fournisseur en cas de besoin.

Les fixations Isofix, homologuées I-size, permettent d'écarter toute installation erronée : des tiges avec cliquets dépassent de l'arrière de la coque du siège ; elles s'insèrent dans des étriers de fixation prévus initialement dans les sièges des véhicules nouveaux modèles. Les sièges Römer King Quickfix, par exemple, se fixent en un clic. Le système Top Tether associe une sangle additionnelle qui interdit tout pivot vers l'avant. Un pied support accroît la stabilité d'un siège bébé. Pour finir, il faut toujours prendre le temps de bien installer l'enfant avant de partir, au risque de réduire à néant les qualités protectrices de son siège auto. Un manteau d'hiver, par exemple, sera bien boutonné ou enlevé, de manière à ne pas entraver la position du harnais. Celui-ci doit toujours être bien ajusté pour éviter que l'enfant ne glisse et s'en libère.

^