Babypedia Votre guide de bébé
retour
Tipps et Tricks

Crèche : oui ou non ?

Gérer la garde de ses enfants peut-être un casse-tête pour de nombreux parents. Travailler à mi-temps, confier ses enfants à une nounou, aux grands-parents ou les placer en crèche ou à la garderie, différentes options existent. Quels sont les avantages qu'offre la crèche et quels sont ses inconvénients ? Voici quelques éléments de réponse.

Des experts de l'enfance pour favoriser l'éveil de bébé

Les professionnels travaillant dans les crèches proposent aux petits des activités d'éveil variées. Le directeur de la crèche doit par exemple être titulaire d'un diplôme d'éducateur ou de puériculteur et doit avoir au moins trois ans d'expérience pour pouvoir gérer une crèche. Une infirmière et des auxiliaires de puériculture viennent compléter l'équipe.

 

L'autre grand avantage de la crèche est que la crèche est un lieu contrôlé et surveillé par un médecin appartenant au département de la protection maternelle et infantile. Les activités mais aussi bien la propreté du lieu, son organisation sont ainsi régulièrement contrôlés. L'hygiène est donc assurée pour permettre aux enfants de batifoler à leur guise. Les crèches proposent en général différents plages horaires de garde pour coller au mieux aux emplois du temps des parents.

 

Un lieu stimulant favorisant la socialisation

Le principal avantage de la crèche est que l'enfant est mis en contact avec d'autres et peut ainsi développer des liens avec eux et avec les adultes, et ainsi apprendre à vivre en société.

Parce qu'il permet de rencontrer de nouveaux amis et découvrir de nouvelles activités, ce type de garde est en général plébiscitée par les enfants plus grands qui aiment le système de la garderie (3-6 ans) ou les élèves d'école primaire ou de collège qui peuvent également bénéficier d'une garderie (6-12 ans).

Pour faciliter l'adaptation du bébé à la crèche, il est recommandé de passer par une période d'adaptation lors de laquelle l'enfant passera quelques heures par semaine à la crèche pour s'y habituer, avant d'augmenter le rythme.

 

Des contraintes pratiques qui requièrent de l'organisation

Mais la crèche n'a pas que des avantages. L'adaptation des enfants peut être difficile, surtout s'ils sont très jeunes. Parce que l'équipe doit gérer de nombreux enfants à la fois, il est plus compliqué de nouer des relations personnelles avec chacun d'entre eux. À titre d'exemple, un auxiliaire de puériculture s'occupe de 5 enfants qui ne marchent pas ou de 8 enfants pouvant marcher. Et un plus, les crèches en Suissesont sont souvent privées et donc très cher.

 

Parce que l'enfant est en contact constant avec ses petits congénères, il a également beaucoup plus de chances d'attraper toutes sortes de maladies infantiles. Paradoxalement, un enfant malade ne peut être pris en charge par la crèche, laissant les parents souvent désemparés pour trouver une autre solution de garde en urgence. Les horaires sont en général fixes et sont rarement adaptés aux parents travaillant en horaires décalés (dans la restauration par exemple).

 

La difficulté de trouver une place

Mais le plus gros souci que rencontrent de nombreux parents est de pouvoir placer leur bébé en crèche. C'est la raison pour laquelle il est impératif de chercher une place à temps, souvent plusieurs mois voir une année à l'avance, pour s'assurer que son enfant sera gardé. Cela peut être un véritable parcours éprouvant, il faut donc faire preuve de patience et de détermination pour s'assurer que son enfant pourra profiter de la meilleure structure possible.

^